Sport

Confinement : Les coureurs marocains adoptent le « Home-trainer »

Contraints au confinement en raison du nouveau Coronavirus, les coureurs marocains, privés de sorties sur le bitume, ont adopté le « Home-trainer », un gadget qui leur permet de garder une forme athlétique et s’entraîner à domicile pour se préparer aux prochaines échéances.


Après la suspension de l’ensemble des compétitions de cyclisme, en application des décisions des instances internationales et nationales de la discipline, les coureurs marocains ont trouvé, dans le « Home-trainer », une alternative pratique pour maintenir leur grande forme physique et leur technique tout en respectant les mesures préventives visant à endiguer le nouveau Coronavirus.

Lire aussi : Coronavirus : Les Jeux olympiques de Tokyo reportés d’un an

En fixant la roue arrière sur le « Home-trainer » et la roue avant sur un support, le dispositif permet de conserver le vélo à l’horizontale et de disposer d’un appareil moderne, qui procure au coureur des sensations de pédalage réalistes. Confinés dans leurs domiciles, les coureurs marocains, qui devaient prendre part aux Jeux Olympiques de Tokyo, reportés ce mardi en raison de la pandémie, ont poursuivi leurs entraînements en adoptant le « Home-trainer » avec pour objectif de rester compétitifs et parachever leur préparation à cette grand-messe qui devrait se tenir au plus tard l’été 2021, selon le Comité international olympique (CIO).

La Fédération royale marocaine de cyclisme a pris un ensemble de mesures afin d’assurer la bonne préparation de plusieurs jeunes coureurs dont un seul devrait représenter le Royaume aux JO de Tokyo, conformément aux règlements du CIO et de l’Union cycliste internationale (UCI), qui déterminent le nombre de participants de chaque pays suivant son classement mondial, a indiqué le Directeur technique national, Mustapha Nejjari.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Coronavirus : Les travailleurs de l’informel seront indemnisés

Article suivant

Le projet de code financier avance biens