Conjoncture

Conjoncture : Perspectives peu favorables pour la fin de l’année

Dans son point de conjoncture, pour le 3ème trimestre 2016, que vient de publier le Haut Commissariat au Plan (HCP), L’économie nationale aurait progressé de 1%, au troisième trimestre 2016, en glissement annuel, au lieu de +0,5% un trimestre auparavant. Cette modeste hausse aurait été, principalement, tirée par le redressement des activités tertiaires, après une sensible décélération au deuxième trimestre. La valeur ajoutée hors agriculture aurait, ainsi, progressé de 2%, en glissement annuel, au lieu de 1,4% un trimestre plus tôt. En revanche, le secteur agricole aurait poursuivi sa tendance baissière, affichant un repli de 11,1%, durant la même période.


Les branches tertiaires auraient continué de soutenir l’activité économique, grâce notamment à la dynamique des activités du commerce et de la communication et de la légère reprise des activités touristiques, dont la valeur ajoutée se serait redressée de 0,7%, en variation annuelle, après avoir régressé de 2%, un trimestre auparavant. De leur côté, les branches secondaires se seraient redressées de 1,8%, au lieu de +1,1% un trimestre plus tôt. C’est ainsi que les industries manufacturières auraient affiché une légère accélération de leur rythme de croissance, réalisant une hausse de 2,3%, au lieu de +1,9%, au deuxième trimestre 2016, en variations annuelles.

Après avoir baissé de 1,2% au deuxième trimestre, la valeur ajoutée minière se serait redressée, au troisième trimestre 2016, de 0,9%.Dans la construction, la valeur ajoutée se serait accrue de 1,2% en variation annuelle, au lieu de +0,9% au deuxième trimestre.

Toutefois, les projections du HCP pour le 4ème trimestre de cette année sont moins optimistes puisque, selon celui-ci, Le rythme de croissance économique nationale devrait connaître une légère inflexion au quatrième trimestre 2016, sous l’effet d’une régression de 12,4% de la valeur ajoutée agricole, en comparaison avec la même période de l’année passée.

De façon générale, la valeur ajoutée hors agriculture devrait s’améliorer de 2%, au quatrième trimestre 2016, en variation annuelle, favorisant, ainsi, une hausse du PIB global de 0,8%, au cours de la même période, au lieu de 5,1% une année auparavant.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

ONU : Le Maroc préside une réunion de haut niveau sur la lutte contre le terrorisme

Article suivant

JLRE Smeia récompensée