Economie

Conjoncture sectorielle à fin juin : Les signes de la reprise

La DEPF du ministère de l’économie et des finances vient de publier son analyse semestrielle de la situation conjoncturelle pour le 1er semestre 2016. Celle-ci confirme la réalité d’une reprise économique, qui, depuis plus d’un an, évolue en dents de scie, une dynamique qui se fait dans un contexte international pourtant peu porteur et où l’économie marocaine a progressé grâce à certains moteurs internes solides.


Ainsi, hormis l’impact des conditions climatiques défavorables de la campagne agricole 2015-2016, les échanges du secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire avec l’extérieur ont évolué favorablement portant la valeur des exportations à 31 milliards de dirhams, en amélioration de 6,9%, portée par le renforcement des ventes à l’étranger de l’industrie alimentaire de 8,7%. Il en est de même du secteur de la pêche qui poursuit sa bonne performance à fin août 2016, affichant une croissance consolidée du volume des débarquements de la pêche côtière et artisanale de 16,4% en une année, après une hausse de 4,3% un an auparavant.

Quant aux activités minières, on enregistre une bonne dynamique de la production et des exportations de phosphates et dérivés ; les exportations de dérivés de phosphate ont progressé de 31,4% en volume et la production a crû respectivement de 3,5% et 10% pour le phosphate roche et les dérivés de phosphate.

S’agissant de l’activité industrielle hors raffinage de pétrole, celle-ci continue son évolution positive, en ligne avec la progression de son indice de production de 1,4%, en glissement annuel, après +2,1% un trimestre plus tôt. Cette évolution résulte, notamment, de la hausse de l’indice de la production des industries chimiques de 8,6%, des articles d’habillement et fourrures de 6,8%, de l’industrie automobile de 9,8%, des produits métalliques de 6,8%, de l’industrie textile de 3,1% et des produits du travail des métaux de 2,1%.

La bonne tenue des ventes de ciment, principal baromètre du secteur immobilier, reprend au titre des deux premiers mois du troisième trimestre 2016, affichant une hausse en glissement annuel de 3,4%.

Enfin, la même reprise est affichée par le secteur du tourisme. En effet, Les arrivées touristiques à la destination marocaine ont enregistré courant le mois de juillet 2016 une hausse de 7%, impulsée par l’augmentation des arrivées des MRE de 9,2% et des touristes étrangers de 2%. Par marché émetteur, cette évolution découle de la bonne performance de l’ensemble des principaux marchés émetteurs : +5,4% pour le marché français, +7,3% pour celui de l’Espagne, +8,5% pour l’Allemagne, +6,1% pour la Belgique, +5,1% pour la Hollande, +7,9% pour celui de l’Italie et +11,3% le marché des Etats-Unis d’Amérique avec, toutefois, une baisse de 5,5% pour le marché anglais.

 

 
Article précédent

Challenge #570

Article suivant

Législatives 2016 : Avis favorable du CSCA pour les prestations des médias audiovisuels