Flash-ecoSanté

Consécration pour le docteur Akiki

Grande distinction pour le docteur Mustapha Akiki.


Le spécialiste marocain en radiologie s’est vu décerner à Paris, ce 15 juin 2018, le prix du meilleur poster, lors des 3èmes journées d’imagerie de la femme et du fœtus organisées par le Collège national des gynéco-obstétriciens de France. Il est le premier marocain à décrocher une telle distinction, que le Dr Akiki a remporté haut la main devant 200 autres posters qui étaient en compétition. Le travail qu’a mené le spécialiste marocain concerne la prise en charge d’une urgence vitale du fœtus, à savoir une occlusion intestinale par volvulus de l’intestin grêle. L’innovation du Dr Akiki découle d’une observation rarement rapportée dans la littérature spécialisée. Autrement dit, il s’agit d’un diagnostic fait avec précision grâce à l’échographie et à l’IRM et qui a permis une prise en charge urgente avec extraction d’un bébé par césarienne réalisée par Dr Benazzouz à 32 semaines d’aménorrhée. En effet, après confirmation du diagnostic, il s’en est suivi une intervention chirurgicale menée par le professeur Sibaï. Ce dernier réalise une intervention sur l’intestin qui était déjà en voie de nécrose. Après quelques jours de réanimation, la petite quitte tranquillement la clinique dans les bras de sa mère. Il faut dire que depuis cinq ans, Dr Akiki et ses équipes, qui ne cessent de mettre l’accent sur la collaboration multidisciplinaire en matière de médecine fœtale, multiplient l’organisation d’ateliers pratiques en faveur des médecins spécialistes en gynéco-obstétrique et des médecins généralistes de toutes les régions du Maroc et des centres de santé. Leur objectif : réduire la mortalité fœto-maternelle lors des accouchements, qui reste malgré tous les efforts déployés en dessous de leur espérance.

 
Article précédent

Ahmed Ouayach, président de la Comader : « La filière laitière est au bord du sinistre »

Article suivant

Le dirham s'apprécie vis-à-vis de l'euro