Flash-eco

Conseil de la Concurrence : Pouvoir d’autosaisine, d’enquête, de sanction… Benamour prépare ses hommes


Le Conseil de la concurrence a vu ses attributions considérablement renforcées grâce aux nouvelles dispositions des lois 104-12 et 20-13 adoptées récemment au Parlement. Depuis, l’institution présidée par Abdelali Benamour est devenue une autorité indépendante, décisionnelle et bénéficiant du droit d’autosaisine et d’enquête. Dans l’attente de l’entrée en vigueur des décrets d’application pour mettre en branle ses pleins pouvoirs, le Conseil est dans les starting-blocks pour assurer pleinement une concurrence saine et loyale sur le marché national et veiller au libre jeu des acteurs. Il prépare ses ressources humaines.

Ainsi, un programme d’appui au Conseil de la concurrence a été officiellement lancé, hier jeudi 4 décembre à Rabat en vue d’accompagner le conseil dans ses missions, notamment le renforcement des capacités de ses ressources humaines. Dans le cadre de la coopération entre les gouvernements allemands et marocains, et à travers les fonds flexibles en faveur de la politique structurelle et réglementaire mis en œuvre par l’Agence Allemande de coopération international (GIZ), le conseil de la concurrence bénéficiera d’un programme d’appui visant le renforcement des capacités de ses ressources humaines.

 

 
Article précédent

Énergie : 2ème financement de la BAD au complexe solaire d’Ouarzazate

Article suivant

Ciment : Poursuite du repli des ventes à fin novembre