Blog de Jamal Berraoui

Consternant par ( Jamal Berraoui )

A l’université de Mohammedia, un concours pour le recrutement est remis en cause par la majorité des postulants qui crient à la fraude. Dans un office comme par enchantement, les 13 postes à pourvoir ont échu à des proches des responsables. Ces faits rapportés par la presse renforcent la suspicion chez les diplômés chômeurs qui refusent les concours et revendiquent l’intégration directe. Les départements concernés n’ont pas encore réagi, alors que des enquêtes doivent être diligentées dans les plus brefs délais. Il s’agit de la crédibilité du discours sur l’égalité des chances et par extension de la confiance de notre jeunesse dans nos institutions étatiques.


A Safi, il y a une enquête de la Cour des comptes. D’après les informations disponibles, des marchés auraient été truqués, les procédures bafouées et l’argent public dilapidé. Cette ville a été marginalisée depuis très longtemps. Ce n’est qu’avec l’arrivée de Bendhaiba comme Wali que des projets structurants ont pu aboutir. Elle a été l’une des villes les plus « chaudes » pendant les manifestations.

Un président de club, membre de la Commission d’organisation du Mondial a jeté l’opprobre sur tous les marocains. Il a été filmé jouant aux poings avec un membre de la sécurité, parce qu’il voulait faire passer des proches sans ticket. S’il ne s’agit pas d’un bidouillage, alors c’est consternant et il faut qu’il quitte toutes les instances du football.

 

P. S : En raison d’un deuil familial, le décès de ma sœur, je suis obligé de suspendre temporairement ce billet. Nous nous retrouverons le 2 janvier. Bonne année à tous et que Dieu vous préserve, ainsi que vos proches.

 
Article précédent

Marjane pense à s’implanter en Afrique

Article suivant

#449