International

Contrefaçon : plus de 41 millions d’articles saisis par l’UE

Les autorités douanières des États membres de l’Union européenne (UE) ont saisi plus de 41 millions d’articles faux ou contrefaits aux frontières extérieures de l’UE en 2016, pour une valeur totale de 670 millions d’euros, révèlent les chiffres publiés par la Commission européenne.


Plus du tiers des saisies correspond à des produits d’usage courant potentiellement dangereux pour la santé et la sécurité, tels que les denrées alimentaires et les boissons, les médicaments, les jouets et les appareils électroménagers, précise la même source. En tête des articles saisis figurent les cigarettes (24%), suivies des jouets (17%), des produits alimentaires (13%) et des matériaux d’emballage (12%). Une hausse de 2% des saisies a été enregistrée par rapport à 2015.

La Chine occupe de loin le premier rang des pays d’origine des produits contrefaits avec, pour 2016, un chiffre de 80%, précise la Commission, ajoutant que les cigarettes sont arrivées en masse du Viêt Nam et du Pakistan, et que Singapour est le numéro un des contrefaçons de boissons alcoolisées. Pour sa part, L’Iran est le principal pays d’origine pour les accessoires de vêtement, note la Commission européenne, tandis que Hong Kong est en tête pour les contrefaçons de téléphones mobiles, et l’Inde, pour les médicaments. Dans plus de 90% des cas, soit les produits saisis ont été détruits, soit des poursuites judiciaires ont été engagées afin de caractériser l’infraction ou de mener à bien une procédure pénale.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Attijariwafa bank : 25 centres de classes préparatoires réaménagés

Article suivant

inwi et Numa Casablanca engagés pour la Smart City de demain