ClimatÉvénement

COP21 : L’accord de Paris réunit le quorum nécessaire à son application

C’est avec un tonnerre d’applaudissements que l’adoption de l’accord de Paris sur le climat par le Parlement européen, a été accueillie, mardi en plénière à Strasbourg, en présence du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, de la Présidente de la COP 21, Ségolène Royal et du Président du Parlement européen, Martin Schulz.  L’accord a été adopté à une écrasante majorité de 610 voix pour, 38 contre et 31 abstentions. Une cérémonie formelle de signature a suivi cette adoption considérée comme étant « un grand pas » vers la mise en œuvre de l’accord sur le climat.


Cette étape vient clôturer un long processus d’adoption et de ratification pour permettre l’entrée en vigueur de cet accord planétaire qui permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre et maintenir la température de la planète à 2 degrés C. Le Conseil de l’Union européenne adoptera ensuite une décision formelle via une procédure écrite d’urgence afin que l’Union européenne, ainsi que les 7 États membres qui ont achevé le processus de ratification (la Hongrie, la France, la Slovaquie, l’Autriche, Malte, le Portugal et l’Allemagne) qui représentent environ 5% des émissions mondiales, déposent les instruments de ratification au siège de l’ONU à New York le vendredi 7 octobre.

A noter que les ratifications représentant au moins 55 parties et 55% des émissions mondiales sont nécessaires pour que l’Accord de Paris entre en vigueur. À ce jour, 62 parties, représentant 51,89% des émissions mondiales, ont officiellement déposé leur instrument de ratification. Dans ce contexte l’Accord de Paris entrera en vigueur à temps pour la Conférence sur les changements climatiques COP 22 qui aura lieu à Marrakech du 7 au 18 novembre et qui planchera sur les mécanismes de sa mise en œuvre.

 
Article précédent

Attijariwafa bank rachète Barclays Bank Egypt

Article suivant

Le Nobel de physique décerné à trois chercheurs d'origine britannique