Tourisme

Corona Virus: Une perte de 28.000 clients chinois pour l’hôtellerie en février

Les conséquences du corona virus se font de plus en plus sentir sur le secteur touristique national.


150.000, c’est le nombre de touristes chinois ayant visité le Maroc en 2019. Ce sont les chiffres de la Confédération Nationale du Tourisme. Mais, le secteur n’atteindra pas ce niveau de performance sur ce segment à fort potentiel en 2020. La raison: le Corona virus. En effet, l’inquiétude gagne de plus en plus de professionnels, depuis le déclenchement de ce virus en Chine. La CNT explique que le secteur va broyer du vide sur les trois premiers mois de l’année (janvier, février et mars). Alors que la haute saison sur le segment chinois s’étale de janvier à avril, il va sans dire que les pertes pour le secteur seront considérables. Les villes les plus impactées sont Ouarzazate et Chefchouen, puisque ce sont elles qui accueillent le plus grand nombre de touristes chinois visitant le Maroc.

Lire aussi: Comment l’ONMT compte attirer plus de touristes chinois

« En 2019, nous avons enregistré environ 150.000 touristes chinois. Depuis le déclenchement du corona virus jusqu’à maintenant, nous avons constaté un arrêt des flux. Nous allons perdre cette clientèle pendant les deux ou trois mois à venir. Il faut tout simplement espérer qu’il y aura un remède à ce virus dans les deux ou trois prochains mois », a expliqué Abdellatif Kabbaj, président de la Confédération Nationale du Tourisme, lors d’une rencontre avec la presse le 1er février à Marrakech. Dans le détail, l’hôtellerie va perdre 28.000 clients chinois rien que pour le mois de février, 24000 environ pour le mois mars, et ainsi de suite.

« Nous espérons que d’ici le mois d’avril, une solution sera trouvée, parce que le marché chinois est très important pour notre secteur », a insisté Abdellatif Kabbaj. Rappelons que le Maroc déploie un effort très important, depuis quelques années, pour attirer davantage de touristes chinois (signature d’accords avec les tours opérateurs, ligne aérienne directe récemment lancée sur Pékin par la RAM…). Le Royaume table, en effet, sur 500.000 touristes chinois par an d’ici peu, la Chine étant le plus grand marché émetteur au monde (plus de 120 millions de Chinois voyagent chaque année à l’étranger) . « Le corona virus va impacter les résultats du secteur en 2020 », a aussi confirmé Said Mouhid, président de l’Observatoire du Tourisme.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Les pays arabes rejettent l' "accord du siècle"

Article suivant

Regain de confiance