Étude

Coronavirus : 300.000 contaminations et 1000 morts quotidiens au Maroc, selon un centre de recherche américain

La dernière étude de l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) de l’Université de Washington donne le tournis. Elle fait état de prévisions catastrophiques pour le Maroc.  


Selon l’Institut, une explosion des décès est à prévoir durant les trois prochains mois, avec 1000 morts quotidiens jusqu’en décembre. Concernant les nouveaux cas, il prévoit le chiffre de 300.000 contaminations début décembre (contre 79.767 au jeudi 10 septembre 2020).

Lire aussi | Coronavirus : s’achemine-t-on vers un reconfinement total à Casablanca ?

Pour établir ces projections, l’IHME s’est appuyé sur 5 indicateurs, à savoir le nombre total des décès, les nombre décès quotidiens, les tests de dépistage, la capacité hospitalière et le respect des mesures préventives. Pour s’en sortir, l’étude insiste sur l’amélioration de la capacité litière du Royaume : 37.843 lits, dont 8000 lits de réanimation équipés de 6700 respirateurs contre seulement 10.721 lits d’hospitalisation, dont seulement 660 lits de réanimation disponibles actuellement, selon les données de l’IHME. 

Lire aussi | Pilotes : les dérives d’un débat

L’étude a également relevé que les gestes barrières sont relativement respectés au Maroc : le port du masque ne dépasse pas 53% de la population, alors que la proportion souhaitable est de 95 %. Aussi, la mobilité des citoyens a baissé de 73 % lors du confinement, avant de reprendre progressivement en juin après sa levée. L’IHME s’attend ainsi à un confinement généralisé au Royaume.

 
Article précédent

Coronavirus : s’achemine-t-on vers un reconfinement total à Casablanca ?

Article suivant

Évolution du Coronavirus au Maroc : 2.430 nouveaux cas, 82.197 au total, vendredi 11 septembre à 18 heures