Immobilier

Coronavirus : arrêt de la quasi-totalité des chantiers immobiliers

Le secteur de l’immobilier marocain représente 14% du PIB et 1 million d’emplois. Il est l’un des secteurs les plus impactés par la crise sanitaire et le confinement qui ont engendré un arrêt de la quasi-totalité des chantiers.


En 2020, à l’instar de beaucoup de secteurs, celui de l’immobilier et de la construction n’a pas été épargné par la crise ; les mesures du confinement ont quasiment mis à l’arrêt le secteur. « Le secteur a été touché de plein fouet avec une baisse de 90% de l’activité des chantiers à cause entre autres du déplacement des ouvriers qui n’était plus possible et aux difficultés d’approvisionnement et de transport des matériaux de construction. A titre d’exemple, les ventes du ciment ont baissé de plus 20% à fin avril « , nous affirme Bouchra Lmoudden, Directrice du Pôle Technique de la société Al Omrane. « En même temps, nous avons procédé à l’accélération de notre digitalisation et à l’application du télétravail en interne et avec nos partenaires et prestataires », poursuit-elle.

Quant aux activités, « Nous avons maintenu là où c’était obligatoire des permanences sécurisées de nos équipes. Nous avons assuré la continuité de certains chantiers en concertation avec les autorités locales, tout en garantissant la mise en place des mesures sanitaires et de sécurité des personnes y travaillant », souligne-t-elle. La responsable relève que « plus de 20% des chantiers du Groupe Al Omrane ont pu poursuivre leur activité durant cette période difficile ».

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

S’agissant de la relance de l’activité, plusieurs acteurs du secteur ont proposé différentes mesures pour la reprise du marché immobilier. « Notre groupe est fortement engagé et prêt à la mobilisation de l’ensemble de ses membres pour un redémarrage progressif des chantiers, et ce, suite à une série de réunions organisées avec les autorités concernées, notamment le ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville et les professionnels des secteurs du bâtiment et de l’immobilier, » précise-t-elle.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Un nouveau projet de trémie à Rabat pour 40 millions de DH

Article suivant

Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mardi 2 juin