PandémieSanté

Coronavirus : C’est quoi ce fameux taux «R0» dont dépend le déconfinement ?

Intervenant lors de la séance hebdomadaire des questions orales de la Chambre des représentants, le lundi 20 avril, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a déclaré que le déconfinement dépendra de  « l’indice de reproduction du virus « R0 » qui doit descendre en deçà de 1. De quoi s’agit-il ? Où en est-on ?


Coronavirus, Covid-19, Sars-cov-2, déconfinement, gestes barrières… cette pandémie fait entrer dans le langage courant de nouveaux mots. Dernier en date, prononcé par le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, qui a déclaré que l’objectif premier des autorités sanitaires est de réduire dans son intervention lors de la séance hebdomadaire des questions orales de la Chambre des représentants : le « R0 ». Et d’ajouter que « la période de déconfinement reste tributaire de la situation épidémiologique du Maroc » et que « le risque de récurrence est plausible ». Cela dépendra de « l’indice de reproduction du virus « R0 » qui doit descendre en deçà de 1 pour conclure que le risque de contagion d’une personne à une autre est pratiquement très atténué ».  De quoi s’agit-il ? En un mot, du nombre de personnes qui vont être infectées par une personne atteinte du coronavirus. Il faut dire que grâce au confinement, qui réduit les contacts, ce fameux taux a drastiquement chuté et se situe actuellement, selon Khalid Aït Taleb, à près de 1,2. Autrement dit, une personne infectée par le Covid-19 au début de l’épidémie en infectera en moyenne 1, 2 personne.

Le taux de reproduction de base est donc une donnée essentielle afin de déterminer le risque de seconde vague après la fin du confinement. Le site européen de l’ECDC définit le R0 comme suit :  « Le taux de reproduction de base (R0) est proportionnel au taux de contact et varie en fonction de la situation locale. Une revue analyse de 12 études de modélisation rapporte le R0 moyen du Covid-19 est de 3,28, avec une médiane à 2,79. Ceci est conforme aux estimations de R0 pour l’Italie, comprises entre 2,76 et 3,25. L’introduction de mesures d’atténuation [gestes barrière, confinement, NDLR] réduit ce R0. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour obtenir une estimation plus précise de R0 dans les différents contextes de flambée épidémique. »

 
Article précédent

Masques usagés : Le ministère de l’environnement lance une campagne de sensibilisation

Article suivant

Propriété intellectuelle: l’OMPIC sur tous les fronts