Santé

Coronavirus : de nouveaux symptômes de la maladie jusqu’ici inconnus

La toux, la fièvre, la fatigue et les courbatures ne sont pas les seuls symptômes du coronavirus. Cette infection peut aussi entraîner d’autres symptômes, à ne pas négliger. Le Coronavirus n’a pas encore révélé tous ses secrets.


Alors que la toux, la fièvre, des maux de tête et de gorge, une gêne respiratoire, la fatigue et les courbatures constituaient jusqu’ici l’ensemble des symptômes d’une infection au Coronavirus, des médecins ORL français ont alerté sur un autre symptôme associé selon eux à la maladie : une perte de l’odorat et/ou du goût. Dans un communiqué, le Conseil national professionnel de l’ORL (CNPORL) estime en effet que la perte brutale du goût et de l’odorat seraient de nouveaux signes annonciateurs du Coronavirus.  «Plusieurs ORL et infectiologues français ont récemment constaté la survenue d’anosmies brutales, souvent associées à une agueusie mais sans obstruction nasale, chez des patients suspects ou confirmés», indique la même source.

Lire aussi : Réquisition du stock de Nivaquine et de Plaquenil : Les précisions de Sanofi Maroc

Appuyant cette annonce, le ministère français des Solidarités et de la Santé a précisé que cela se manifeste « surtout chez les sujets les plus jeunes ».

En Allemagne, le professeur Hendrik Streeck, directeur de l’institut de virologie de Bonn va plus loin. Dans une interview à un quotidien germanique, il affirme que des diarrhées sont aussi observées dans 30% des cas.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Coronavirus : nouveau cas confirmé au Maroc, 109 au total

Article suivant

Le « chacun pour soi » n’est pas marocain