Pandémie

Coronavirus : des hôpitaux suédois arrêtent le traitement à la chloroquine

Des hôpitaux suédois ont cessé de traiter à la chloroquine des patients ayant contracté le coronavirus Covid-19 après avoir montré des complications secondaires graves, rapporte lundi la presse locale.


« Nous ne pouvons pas exclure la possibilité que le traitement fasse plus de mal que de bien », a déclaré le professeur et médecin-chef Magnus Gisslén au département des maladies infectieuses de l’hôpital universitaire Sahlgrenska de Göteborg.

Une étude française avait démontré auparavant des résultats positifs lorsque la chloroquine a été utilisée sur des patients infectés par le coronavirus, et plusieurs pays, dont la Suède, ont depuis manifesté leur intérêt pour ce remède.

Lire aussi : Coronavirus: La chloroquine « prescrite pour tous les malades » au Maroc

« Nous avons tous aimé au début et nous avons donné de la chloroquine aux patients. Des études expérimentales ont montré qu’elle avait un effet sur le coronavirus, et c’était également un remède que nous connaissions dans le traitement du paludisme », a expliqué M. Gisslén.

La semaine dernière, tous les traitements à la chloroquine ont été arrêtés à l’hôpital en raison de préoccupations de risques de problèmes cardiaques aigus chez les patients. Alors que l’hôpital Södersygehuset à Stockholm a également arrêter le traitement à la chloroquine, certains hôpitaux continuent toujours de l’administrer, comme c’est le cas à l’hôpital universitaire Karolinska (proche de Stockholm).

(MAP)

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce lundi 6 avril

Article suivant

Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives