Transport aérien

Coronavirus : Emirates compte supprimer près de 30.000 emplois

La compagnie aérienne Emirates prévoit de supprimer environ 30.000 emplois pour réduire les coûts face à l’épidémie du nouveau coronavirus, a rapporté l’agence Bloomberg News, dimanche.


Cette décision pourra réduire d’environ 30% le nombre de ses employés, contre 105 000 fin mars. La société envisage également d’accélérer le retrait prévu de sa flotte d’A380 capables de transporter plus de 500 passagers, a ajouté le rapport.

Une porte-parole d’Emirates a déclaré qu’aucune annonce publique n’avait encore été faite par la société concernant les «licenciements dans la compagnie aérienne», mais que la société procédait à un examen des «coûts et des ressources par rapport aux projections commerciales».

«Toute décision de ce type sera communiquée de manière appropriée. Comme toute entreprise responsable le ferait, notre équipe de direction a demandé à tous les départements de procéder à un examen approfondi des coûts et des ressources par rapport aux projections commerciales », a déclaré la porte-parole.

Emirates, l’une des plus grandes compagnies aériennes long-courriers au monde, a déclaré plus tôt ce mois-ci qu’elle augmenterait sa dette pour surmonter la pandémie de coronavirus et qu’elle pourrait devoir prendre des mesures plus strictes face aux mois les plus difficiles de son histoire.

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

La compagnie aérienne publique, qui a suspendu ses vols réguliers de passagers en mars en raison de l’épidémie de virus et a bouleversé la demande mondiale de voyages, avait déclaré qu’une reprise des voyages est prévue dans au moins 18 mois. Par ailleurs, le groupe a annoncé une augmentation de 21% de ses bénéfices pour son exercice se terminant le 31 mars.

 
Article précédent

Opposition : Nabil Benabdellah hausse le ton

Article suivant

Maroc : le confinement prolongé