IT

Coronavirus : Ericsson s’adapte à la conjoncture

Nora Wahby, directrice générale de Ericsson Maroc, a mis en avant à l’occasion d’un webinaire les actions mises en place dans le cadre de la gestion des réseaux, ainsi que les changements continus dans la structure du trafic en cette période de crise.


La crise sanitaire du coronavirus a créé une situation inédite au niveau mondial. Le confinement imposé pour contenir la propagation du virus a entraîné des demandes supplémentaires sur les réseaux, poussant les fournisseurs de service à s’adapter. « Grâce aux services de télécommunications, nous avons pu garder plusieurs personnes au travail (via le télétravail) ce qui a permis de soutenir l’économie. Les familles sont également restées en contact, dont des étudiants à l’étranger », souligne Nora Wahby, directrice générale d’Ericsson Maroc.

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

La responsable a indiqué qu’un impact conséquent du trafic a été constaté sur l’utilisation des réseaux, notamment à cause d’une demande supplémentaire sur la bande passante plus élevée pour les jeux et le streaming. Aussi, la consommation a connu une hausse. Nora Wahby l’explique par la pression considérable sur la connectivité à domicile tout au long de la journée due au confinement. Autres résultats : une réduction de la mobilité a été constatée au profit de l’utilisation massive du Wi-Fi, ainsi qu’une modification des schémas d’utilisation avec une forte concentration dans les banlieues. Cela résulte du déplacement de l’utilisation des réseaux du centre-ville (lieu de travail) aux zones résidentielles (notamment les banlieues). Une augmentation de la demande et du trafic pour la voix et le haut débit a également été relevée.

Pour faire face à cette situation, quelques entreprises ont réduit la qualité de service pour s’adapter à la demande sur le trafic (notamment Netflix). Les fournisseurs de service ont également réagi pour soutenir la demande, via l’assouplissement entre autres de la bande passante.

Actions entreprises

Dès le déclenchement de la crise sanitaire, Ericsson a mis en place plusieurs actions pour faire face à cette situation inédite. Il s’agit tout d’abord des actions de santé et sécurité au travail. L’entreprise a ainsi été le premier fournisseur de service à annoncer l’annulation de sa participation au Mobile World Congress. Elle a également mis en place des restrictions aux voyages d’affaires non-essentiels et instauré le travail à domicile à partir de la mi-mars. Ericsson a également opté pour le suivi des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé et des autorités locales et a fourni des équipements de protection pour les équipes opérant sur le terrain. Aussi, elle a organisé des sessions de sensibilisation au profit de ces derniers.

 
Article précédent

Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce mercredi 13 mai

Article suivant

Coronavirus : 94 nouveaux cas, 6512 au total mercredi à 16h