High-Tech

Coronavirus : Islahate répare gratuitement les téléphones des médecins

La société apporte son plein soutien aux corps médical mobilisé aux côtés des patients et des pouvoirs publics pour faire face à la grave crise sanitaire.


La première enseigne de réparation de Smartphone et tablettes adapte ses pratiques pour protéger la santé et le bien-être de ses clients et de ses employés, à commencer par la fermeture de tout le réseau de ses points de services.

Pour faire face à cette situation de confinement un contexte où les appareils connectés sont encore plus sollicités, Islahate propose son service innovant « Islahate Hta L Dar ». Ce service de proximité permet une prise en charge personnalisée sans que le client ait besoin de se déplacer : Islahate, suite à un simple appel ou demande sur le site web, envoie un coursier, récupère le téléphone endommagé, le répare et le rend à son domicile, dûment réparé, stérilisé, le tout en moins de 6 heures.

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

La société précise que ses coursiers respectent les normes de sécurité en vigueur : stérilisation permanente du matériel de récupération, port des masques et usage du gel hydraulique, ainsi que le respect de la distance de sécurité. Islahate apporte également son plein soutien aux corps médical mobilisé aux côtés des patients et des pouvoirs publics pour faire face à la grave crise sanitaire que nous traversons, et ce à travers la réparation gratuite de leurs téléphones. Ce service inclut aussi le prélèvement et  la livraison. Islahate garantit ses réparations sur l’ensemble des marques, assure la protection des données personnelles et délivre une facture pour toute réparation effectuée.

Pour rappel, l’enseigne a remporté 3 fois consécutives le prix « Elu service client », un prix qui renforce son positionnement de « réparateur de confiance ».

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Coronavirus : un audit en cours pour déterminer les causes exactes des décès

Article suivant

Mohamed El Youbi: « On s’attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie »