Banques

Coronavirus : la BERD renforce son appui aux femmes entrepreneures du Maroc

Bonne nouvelle pour les femmes entrepreneures du royaume dans cette période difficile marquée par le coronavirus.


La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), en collaboration avec l’Union Européenne, a, en effet, décidé de renforcer son appui aux petites et moyennes entreprises gérées et détenues par des femmes d’affaires au Maroc. L’objectif étant de les aider à faire face à la pandémie.

On apprend ainsi que plus de 20 femmes d’affaires, qui ont participé au Programme pour les femmes entrepreneures, prennent part à une série de séances de formation en ligne lancées par la BERD avec l’appui de l’UE au titre de son Initiative européenne pour l’inclusion financière. « Cette Initiative propose une aide financière aux micro, petites et moyennes entreprises, y compris les start-ups innovantes, dans les pays du voisinage sud de l’UE. En réponse à la nécessité de s’adapter au télétravail, la formation se concentre sur le marketing numérique, ainsi que la présence et la visibilité en ligne. Le programme porte, entre autres, sur la gestion de crise et le marketing innovant. Il donnera aux participantes les outils nécessaires pour concevoir une stratégie de communication reflétant les défis à relever en cette période de crise et pour préparer la suite », indique la BERD.

Lire aussi: L’OIT prévoit « des pertes dévastatrices » d’emplois

Selon l’institution financière, les femmes entrepreneures au Maroc auront aussi la possibilité de prendre part à un programme de mentorat personnalisé avec Endeavor Morocco, et pourront accéder à un réseau de sociétés de conseil en gestion, d’incubateurs d’entreprises, de fonds de placement et de fonds de capital-investissement. Elles auront également accès aux entreprises de hautes technologies.

Soulignons que la BERD a débloqué un soutien immédiat aux entreprises concernées par l’impact du coronavirus. Ainsi, dans un premier temps, la Banque a approuvé un programme de solidarité de 1 milliard d’euros pour les clients existants confrontés à des difficultés temporaires. Ce programme prévoit, entre autres mesures, un appui sous forme de capital à court terme, de refinancement, de financement des échanges et de restructuration.

Pour rappel, la BERD a lancé le Programme des femmes entrepreneures au Maroc en 2018 qui associe des services de conseil et des lignes de crédit accordées par l’intermédiaire de banques partenaires locales, notamment le groupe Bank of Africa et BMCI, soit au total 35 millions d’euros destinés à des investissements dans des projets stimulant la compétitivité des entreprises.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Nabil Abouzaid : "Le secteur des études de marchés se porte mal !"

Article suivant

Frais de scolarité : le bras de fer écoles privées/parents d'élèves