Santé

Coronavirus : La Maison-Blanche conseille le port du masque

Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi que les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommandaient désormais aux Américains de se couvrir le visage, signalant une volte-face au sujet de l’utilité du port du masque de protection pour contenir le Covid-19.


Le port de ces masques, qui peuvent être fabriqués chez soi, se fait sur une base volontaire en entrant dans les espaces publics tels que les épiceries et les stations de transport en commun, non seulement pour protéger les personnes qui les portent, mais aussi les autres à proximité.

Le président américain a indiqué que personnellement, il ne comptait pas en porter. Quelques heures plus tôt, le directeur de l’Institut américain des allergies et des maladies infectieuses, Dr Anthony Fauci, avait annoncé cette nouvelle mesure. « En raison de certaines informations récentes selon lesquelles le virus peut effectivement se propager même lorsque les gens parlent plutôt que de tousser et d’éternue, la meilleure chose à faire est que lorsque vous êtes dehors, lorsque vous ne pouvez pas maintenir cette distance de 2 mètres, de porter une sorte de revêtement facial », a déclaré sur la chaâne Fox News le directeur.

Lire aussi | Ce que vous devez savoir sur le coronavirus

Pendant des semaines, l’administration Trump, les CDC, ainsi que par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont soutenu que seuls ceux qui étaient malades ou avaient des problèmes de santé sous-jacents devraient porter des masques faciaux alors que les masques chirurgicaux et l’équipement de protection N95 devraient être réservés aux travailleurs de la santé.

Lire aussi : La guerre des masques a bien lieu

Le Dr Fauci a déclaré que les nouvelles directives ne visaient pas à priver de ces fournitures essentielles le personnel de santé, qui plaide avec insistance pour davantage d’équipements de protection alors que les gouverneurs se bousculent pour garantir l’approvisionnement adéquat. Il s’agit d’une mesure supplémentaire qui s’ajoute à la distanciation physique. « Ce n’est pas un substitut », a-t-il souligné. Jusqu’à vendredi après-midi, quelque 273.000 personnes avaient contracté le COVID-19 aux Etats-Unis, avec plus de 6.000 décès et 9500 guérisons.

Avec MAP

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Coronavirus: voici les recommandations du gouvernement en matière de cybersécurité liée au télétravail

Article suivant

Coronavirus : 858 cas confirmés au Maroc, 3 nouvelles guérisons, ce samedi à 13h