Pandémie

Coronavirus : La thrombose, un symptôme plus grave entre en jeu

La thrombose, formation de caillots de sang dans les veines, vient s’ajouter à la liste des symptômes de l’épidémie du coronavirus.

La liste des symptômes du coronavirus ne cesse de s’allonger au fur et à mesure de l’évolution des recherches sur cette épidémie jusqu’alors méconnue. Si au début on évoquait la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires, y ajoutant ensuite les frissons, tremblements répétés accompagnant les frissons, douleurs musculaires, maux de tête, maux de gorge et perte soudaine du goût ou de l’odorat sont des indications qu’une personne pourrait avoir contracté la maladie causée par le nouveau coronavirus, aujourd’hui, c’est la thrombose, ou formation de caillots dans le sang, qui préoccupe les scientifiques dans cette lutte contre la pandémie.

En effet, «après de récentes observations de médecins aux Etats-Unis, en France et en Chine, le coronavirus provoque la formation de caillots de sang. Chez certains patients, comme l’acteur Nick Cordero, celle-ci a débouché sur une amputation d’un membre», écrit le site BFMTV.


Lire aussi : Ce que vous devez savoir sur le coronavirus

Selon le site français, «c’est l’une des – nombreuses – sombres découvertes de la pandémie… On s’était déjà aperçu que d’autres organes, comme les reins, étaient affectés». Des caillots de sang bloquent la circulation du sang de la personne contaminée. Et de préciser que «divers scénarios ont été observés chez des malades du Covid-19 ayant développé des caillots de sang et qui n’avaient par ailleurs aucun facteur de risque. Chez certains, quand des caillots de sang se sont formés dans les veines de la jambe (phlébite), ils ont remonté vers les poumons et y ont bouché l’artère, en les mettant à l’arrêt. C’est ce qu’on appelle une embolie pulmonaire».

Arrivés au cœur, ces caillots ont également pu provoquer une crise cardiaque. Une fois au cerveau, ils causent un accident vasculaire cérébral. Enfin, la formation de caillots dans des vaisseaux sanguins a également pu asphyxier les membres, nécessitant alors l’amputation. 

 
Article précédent

Coronavirus : Une semaine décisive au Maroc

Article suivant

Coronavirus : La CNSS lance la nouvelle version du portail covid19.cnss.ma