Santé

Coronavirus : L’ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près

Le bilan du Coronavirus est monté à 24 morts et 830 cas de contamination et une deuxième ville chinoise a été mise en quarantaine. Face à cette situation, l’Ambassade du Maroc en Chine a pris des mesures de précaution en communiquant aux Marocains résidant en Chine des numéros de téléphones en cas d’urgence.


L’ambassade du Maroc à Pékin a annoncé qu’elle est en contact permanent avec les autorités chinoises et avec la communauté marocaine établie en Chine pour suivre la situation après l’apparition du nouveau coronavirus dans la ville de Wuhan (province Hubei) et dans d’autres villes chinoises.

L’ambassade a appelé, dans un communiqué, les membres de la communauté marocaine en Chine à faire preuve de vigilance et à suivre toutes les mesures de prévention préconisées par les autorités chinoises, sachant que l’Organisation mondiale de la Santé n’a pas encore qualifié la situation comme « urgence sanitaire ».

En cas de besoin d’assistance consulaire ou d’informations supplémentaires, note le communiqué, les Marocains résidant en Chine sont invités à contacter l’Ambassade en communiquant par émail ([email protected]) leurs numéros de téléphone, numéros de passeports ainsi que leurs adresses de résidence, ou bien contacter l’ambassade via les numéros de téléphones suivants : 8618701156920 – 8615652198381.

Le dernier bilan de l’épidémie du nouveau coronavirus en Chine fait état de 25 morts et 830 cas de contamination, selon la Commission nationale de la santé. D’autres contaminations ont également été signalées en Asie (Japon, Corée du Sud, Thaïlande, Taïwan). De nombreux pays qui ont des liaisons aériennes directes ou indirectes avec la région de Wuhan ont décidé de mettre sur pied des mesures de contrôle sanitaire à l’arrivée des passagers.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Live. L'Institut CDG se penche sur la transformation de l'économie marocaine

Article suivant

Amazon promet un investissement de 1 milliard de dollars en Inde