Santé

Coronavirus : le groupe sanguin le plus résistant est …

Le développement du Covid-19 est associé à l’âge, au sexe et aux comorbidités, telles que les maladies cardiovasculaires. D’après une nouvelle étude danoise publiée dans la revue Blood Advances, les personnes de groupe sanguin O contractent moins souvent le coronavirus que les personnes de groupes A, B et AB.


Les résultats de cette étude, réalisée par des chercheurs des banques de sang danoises, de l’Université d’Aarhus et de l’Université du sud du Danemark, est basée sur les informations du registre des 2,7 millions danois dont le groupe sanguin a été déterminé dans le système de santé du pays. L’étude a démontré que le risque d’infection au coronavirus des personnes de groupe O est exactement 13% inférieur que leurs semblables d’autres groupes.

Lire aussi|Coronavirus : le confinement réduit la transmissibilité

Les chercheurs ont donc sorti les dossiers médicaux des plus de 470.000 danois ayant passé le test du Covid-19, dont plus de 7400 positives, afin de confirmer ces observations. « Parmi les personnes atteintes du Covid-19, nous avons trouvé beaucoup moins de personnes du groupe O par rapport aux 2 millions d’individus contrôlées issus de la population générale », observent les auteurs. Cela signifie que si le dépistage du coronavirus parmi les personnes de groupe sanguin A, B ou AB trouve 100 infectés, ce nombre parmi le groupe sanguin O s’établit à 87.

« Ce sont des résultats vraiment passionnants qui montrent qu’il se passe quelque chose entre le virus et notre groupe sanguin. Nous devons devenir beaucoup plus sages à ce sujet », a déclaré le médecin-chef de l’hôpital universitaire d’Aarhus Lars Østergaard. Selon lui, l’étude permettra de « décider qui doit être vacciné en premier si nous avons une pénurie de vaccins dans le pays ».

Alors que les chercheurs tenteront de découvrir pourquoi le groupe sanguin O protège mieux contre le coronavirus, ces connaissances peuvent potentiellement être utilisées dans le traitement des patients atteints du Covid-19. « Nous n’en connaissons pas encore l’explication, mais nous savons par d’autres maladies infectieuses qu’il peut y avoir un lien entre le groupe sanguin et l’infection », explique le professeur de l’hôpital universitaire d’Odense, Torben Barington, qui a dirigé le groupe de recherche derrière l’étude.

Lire aussi| Le Conseil des ministres consacré à l’examen des orientations générales du Projet de loi de finances 2021

Bien que les personnes ayant un certain groupe sanguin soient moins exposées au coronavirus, il est important de se rappeler que tout le monde peut toujours être infecté par le virus, soulignent les chercheurs. « La différence est si petite que tout le monde peut encore attraper un coronavirus, et donc tout le monde doit toujours suivre les recommandations et les conseils des autorités quel que soit leur groupe sanguin », a souligné le professeur Barington.

Avec MAP

 
Article précédent

Mesures anti-dumping : le laboratoire pharmaceutique SOTHEMA obtient gain de cause

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio