Pandémie

Coronavirus : le nouveau variant « B.1.525 » inquiète de plus en plus

C’est un nouveau variant, découvert au Royaume-Uni, qui suscite déjà beaucoup d’inquiétude au sein de la communauté scientifique.  


Baptisée « B.1.525 », cette nouvelle souche a été découverte par des chercheurs britanniques. On apprend que le variant « B.1.525 » présente des caractéristiques qui le rendent inquiétant. Toutefois, ledit variant, identifié pour la première fois le 15 décembre 2020 lors d’un séquençage au Royaume-Uni, demeure méconnu. Selon un rapport de deux chercheurs de l’Université d’Edimbourg, des séquences ont permis d’observer le B.1.525 au Royaume-Uni (39 cas), au Danemark (35 cas), au Nigeria (29 cas), aux Etats-Unis (10 cas), au Canada (5 cas), en France (5 cas) et dans 7 autres pays (moins de 5 cas).

Lire aussi|Protection sociale : une enveloppe de 51 milliards de DH pour la généralisation

On apprend aussi qu’au Nigeria, il représente près d’un quart des séquençages réalisés (29 sur 125), mais moins de 1 sur 300 en France, et seulement 39 séquençages sur plus de 75.000 au Royaume-Uni. « Nous ne savons pas encore dans quelle mesure ce nouveau variant se propagera, mais si elle réussit, on peut supposer que l’immunité contre toute infection antérieure sera émoussée », a précisé Simon Clarke, professeur agrégé de microbiologie cellulaire à l’université de Reading. 

Lire aussi|Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec la Suisse et la Turquie

 

Baromètre "moral des patrons"

Avez vous l'intention de recruter en 2021 ?

Article précédent

Industrie agroalimentaire : 2ème édition de "The FoodEshow" du 9 au 12 mars

Article suivant

Australie : l’ex-ambassadeur au Maroc décorée du Wissam Alaouite