Pandémie

Coronavirus : le vaccin Pfizer/BioNTech autorisé aux États-Unis

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a accordé une autorisation en urgence au vaccin de l’alliance Pfizer/BioNTech contre la Covid-19.


Le vaccin, qui offre jusqu’à 95% de protection contre le coronavirus, a été jugé sûr et efficace par la FDA. Le premier vaccin sera administré « dans moins de 24 heures ». « Aujourd’hui, notre nation a réalisé un miracle médical », a déclaré Donald Trump dans une vidéo publiée sur Twitter. « Nous avons d’ores et déjà commencé l’envoi du vaccin à tous les Etats », a-t-il dit.

C’est le premier vaccin autorisé aux Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie, moins de huit mois après la première injection chez un volontaire dans le cadre des essais cliniques. Dans l’immédiat, environ trois millions de doses seront expédiées par Pfizer directement aux hôpitaux, pharmacies et sites désignés par chacun des Etats et quelques grandes villes.

Lire aussi |Coronavirus : AstraZeneca et la Russie veulent combiner leurs vaccins

Le gouvernement fédéral a décidé de réserver trois autres millions de doses disponibles pour les envoyer trois semaines plus tard, lorsque le rappel du vaccin doit être injecté. « Les gouverneurs décident où les vaccins doivent aller dans leurs Etats et qui les recevra en premier », a déclaré Donald Trump. « Nous voulons que nos citoyens plus âgés, les soignants et les premiers secours soient les premiers. »

Le vaccin Pfizer a déjà reçu l’approbation réglementaire au Royaume-Uni, au Canada, à Bahreïn et en Arabie Saoudite. À l’instar de ces pays, les États-Unis donneront leurs premières doses de vaccin aux personnes âgées, aux agents de santé et aux équipes d’urgence. Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) avaient recommandé que les pensionnaires des maisons de retraite (3 millions de personnes) et les professionnels du secteur de la santé (21 millions) soient prioritaires.

Lire aussi |Élections législatives 2021 : 45% des internautes marocains ont l’intention de voter [enquête]

 
Article précédent

Élections législatives 2021 : 45% des internautes marocains ont l’intention de voter [enquête]

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 3033 nouveaux cas, 397.597 au total, samedi 12 décembre à 18 heures