Pandémie

Coronavirus : le vaccin Pfizer efficace contre le variant brésilien [Étude]

 Le vaccin anti-Covid-19 Pfizer-BioNTech semble être très efficace contre un variant plus contagieux du virus découvert pour la première fois au Brésil, selon une nouvelle étude.


La neutralisation du variant brésilien, connu sous le nom de P.1, était « à peu près équivalente » à la souche originale du virus, contre laquelle le vaccin Pfizer s’est révélé efficace à hauteur de 95%, indique l’étude publiée dans le « New England Journal of Medicine » aux Etats-Unis.

Le variant P.1 s’est rapidement répandu au Brésil depuis son apparition début janvier, réinfectant les personnes déjà atteintes de Covid-19. Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), seuls 15 cas de la souche brésilienne ont été identifiés dans neuf États du pays.

Lire aussi|Rokote Laboratories Finland se rapproche du lancement sur le marché de son vaccin nasal contre le covid-19

L’étude a également révélé une forte neutralisation du variant B.1.1.7, identifié pour la première fois au Royaume-Uni. Le variant B.1.351, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, est considéré comme le plus dangereux, en raison de sa capacité potentielle à affaiblir, dans une certaine mesure, l’efficacité des vaccins. L’étude a montré que la neutralisation de ce variant était « robuste mais plus faible ». « Nous constatons une forte activité neutralisante contre toutes les souches testées, y compris la P.1 qui se répand si rapidement au Brésil », a indiqué dans un tweet Carl Bergstrom, professeur de biologie à l’université de Washington, en réponse à cette étude. « Bien que l’activité soit réduite contre la souche B.1.351 d’Afrique du Sud, elle n’en demeure pas moins très impressionnante », explique-t-il.

Lire aussi|L’indice des paradis fiscaux 2021 : les multinationales à la loupe !

Les auteurs de l’étude ont averti que leurs résultats sont basés sur une analyse en laboratoire et doivent encore être validés par des données tirées du monde réel. La nouvelle étude du vaccin produit par la société américaine Pfizer et son partenaire allemand BioNTech a été menée par des scientifiques des deux sociétés et des chercheurs de la branche médicale de l’université du Texas. Elle intervient alors que les experts de la santé publique avertissent que les variants les plus transmissibles pourraient entraîner une nouvelle hausse de cas de Covid-19.

Avec MAP

 
Article précédent

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du mercredi 10 mars 2021

Article suivant

50 femmes qui comptent : Nouzha Bouchareb, Ministre de l'Aménagement du Territoire National de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville