Gouvernance

Coronavirus : les administrations appelées à adopter les solutions numériques

L’Agence de développement du digital (ADD), en coordination avec le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, a mis en place un ensemble de mesures pour aider les administrations publiques à adopter des solutions numériques.


Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration invite ainsi les administrations à adopter les services numériques pour leurs correspondances afin de réduire les documents sous format papier, et ce pour limiter la propagation du coronavirus.

Il rappelle que les services qui ont été lancés par l’Agence de développement du digital comprennent le bureau d’ordre digital qui est une plateforme de digitalisation du bureau d’ordre, permettant aux administrations et organismes publics de créer des bureaux d’ordre digitaux, en vue de gérer électroniquement les flux des courriers entrants et sortants. Les citoyens, entreprises, administrations et organismes publics pourront ainsi déposer leurs courriers aux administrations concernées avec un accusé de réception. Le portail du bureau d’ordre digital est accessible à partir du lien internet suivant : https://courrier.gov.ma/virtualbo/.

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

Le deuxième service concerne le guichet électronique des courriers qui permet l’automatisation du processus de traitement des courriers au sein d’une administration donnée. Cette solution intègre des fonctionnalités permettant aux agents de l’administration de traiter et suivre les courriers entrants et sortants via des workflows d’affectation et de validation. Le portail du guichet électronique des courriers est accessible à partir du lien internet suivant : https://courrier.gov.ma

Autre service, celui du parapheur électronique permettant une dématérialisation complète de flux documentaires nécessitant une valeur probatoire. Celui-ci intègre de nouvelles fonctionnalités notamment la gestion des workflows métiers (gestion des ressources humaines, achat et logistique, communication interne…), ainsi que la signature électronique des documents administratifs.

La circulaire précise que le gouvernement attache la plus haute importance à soutenir tous les efforts visant à utiliser et à exploiter les technologies de l’information et de la communication, ce qui oblige toutes les administrations publiques à fournir plus d’efforts en vue de consolider la culture des transactions électroniques à tous les niveaux et de moderniser les services publics destinés aux citoyens.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Coronavirus : 49 nouveaux cas confirmés, 691 au total, ce jeudi 2 avril à 18h

Article suivant

Coronavirus : le groupe CDG annonce de nouvelles mesures au profit des TPME