Entreprise

Coronavirus : les employeurs ont jusqu’au 3 avril pour déclarer leurs salariés en arrêt temporaire

La CNSS appelle les employeurs qui lui sont affiliés à effectuer les déclarations des travailleurs en arrêt temporaire et ce, jusqu’au vendredi 3 avril. Cette démarche leur permettra de faire bénéficier leurs salariés concernés, avant le 6 avril, de l’indemnité forfaitaire de 1.000 DH au titre du mois de mars.

« Dans le but de servir l’indemnité, prévue par le Comité de veille économique et financée par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), fixée à 1.000 dirhams au titre du mois de mars et ce, avant le 6 avril 2020, la CNSS porte à la connaissance des employeurs affiliés au régime que les déclarations des travailleurs en arrêt temporaire, sur le portail covid19.cnss.ma, prendront fin le vendredi 3 avril 2020 à 23H59 », indique la caisse dans un communiqué.


Lire aussi: Coronavirus : Crédit Agricole du Maroc décide du report des échéances de crédits

Notons que passé cette date, aucune déclaration d’arrêt de travail au titre du mois de mars 2020 ne serait possible. Et pour la déclaration des salariés en arrêt temporaire de travail au titre du mois prochain, elle sera possible à partir du vendredi 10 avril 2020, précise la CNSS. Pour rappel, cette mesure a été mise en place dans l’objectif de préserver le pouvoir d’achat des salariés. Ladite indemnité forfaitaire mensuelle nette se décline comme suit: 1.000 DH pour le mois de mars et 2.000 DH pour les mois d’avril, mai et juin.

Il faut aussi rappeler que cette indemnité concerne les salariés déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020 et qui sont en arrêt temporaire de travail au sein des entreprises en difficulté. Cette indemnité est prise en charge totalement par le Fonds Spécial pour la gestion de la pandémie coronavirus, mis en place sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, souligne la caisse. « Elle annule et remplace l’Indemnité pour Perte d’Emploi prévue par le régime de sécurité sociale géré par la CNSS durant toute la période de crise. Par conséquent, ni l’employeur, ni le salarié n’ont besoin de déposer les formulaires pour le bénéfice de l’IPE », conclut la CNSS.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Coronavirus : Crédit Agricole du Maroc décide du report des échéances de crédits

Article suivant

Coronavirus : 18 nouveaux cas confirmés au Maroc, 574 au total, ce mardi à 8h00