Economie

Coronavirus : les recommandations du CESE pour sortir de la crise

Le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) vient de publier une étude sur « les impacts sanitaires, économiques et sociaux du virus covid-19 et les leviers d’actions envisageables ».


« Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une double dynamique, marquée par la nécessité de faire face à la crise sanitaire et ses répercussions d’une part, et de la nécessité de mettre en place un modèle de développement renouvelé pour le Maroc d’autre part », souligne le Conseil dans un communiqué.

Le CESE estime que les impacts de la crise sanitaire, en dépit des importantes mesures entreprises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ou celles annoncées jusqu’à présent pour endiguer la pandémie, demeurent profonds et multidimensionnels, touchant la dynamique économique et les conditions de vie de la population ainsi que la qualité et l’efficacité des services publics. Ainsi, le Conseil considère cette crise une réelle opportunité pour opérer une transformation radicale des mentalités et des modes de pensée, organisation, gestion, production et de consommation prédominantes au Maroc.

Lire aussi | Coronavirus : les professionnels de l’événementiel lancent un SOS

Le CESE préconise, dans ce sens, un ensemble de leviers majeurs de transformation et de recommandations d’une dimension graduelle et cumulative pour atteindre trois principaux objectifs stratégiques. Il s’agit de renforcer la résilience du Maroc face aux perturbations et sa capacité à cohabiter avec le virus Covid-19, d’autant plus que cela est devenu nécessaire, notant qu’il est question de garantir le droit des citoyens à la Santé, soutenir le pouvoir d’achat des ménages et de protéger le tissu productif.

Ainsi le CESE propose 149 recommandations s’articulant autour de 7 principaux axes, visant à renforcer la capacité du Maroc à anticiper les transformations et à s’y adapter en toute flexibilité. Il s’agit de cohabiter avec le virus de Covid-19 compte tenu des exigences de l’état d’urgence et la nécessité d’adaptation et de renforcer trois principaux rôles de l’État. Le CESE préconise également de développer les secteurs stratégiques pour consolider la souveraineté économique nationale et de mettre en place une politique économique nationale intégrée et inclusive en matière de transformation numérique.

Lire aussi |Maroc : nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Avec MAP

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio

Article suivant

France : de nouvelles conditions d’accès pour les voyageurs en provenance du Maroc