Pandémie

Coronavirus: L’OMS suspend les essais cliniques de l’hydroxychloroquine

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que les essais cliniques portant sur les effets de l’hydroxychloroquine contre la Covid-19 étaient « temporairement en pause »en raison de craintes pour la sécurité sanitaire.


L’annonce a été faite lundi soir par le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur général de l’OMS. « Le comité directeur a suspendu la partie hydroxychloroquine de l’essai clinique de solidarité le temps que la question de la sécurité soit examinée. Les autres essais cliniques se poursuivent », a déclaré le Dr. Tedros lors d’un point presse.

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

Cette décision de l’OMS fait suite à la publication d’une étude vendredi dans la revue médicale The Lancet jugeant inefficace, voire néfaste, le recours à la chloroquine ou à ses dérivés, comme l’hydroxychloroquine, dans le traitement des patients atteints de la Covid-19.

Les auteurs de cette étude ont rapporté que le taux de mortalité était plus élevé que la moyenne parmi les patients recevant ce type de médicament, que ce soit seul ou en association avec un macrolide.

Il y a plus de deux mois, l’OMS a lancé le programme d’essais cliniques « Solidarité », qui vise à évaluer l’innocuité et l’efficacité de quatre médicaments ou combinaisons de médicaments contre la COVID-19, dont l’hydroxychloroquine.

A cette fin, plus de 400 hôpitaux dans 35 pays recrutent activement des volontaires, et près de 3.500 patients volontaires ont déjà été inscrits dans 17 pays dans le cadre de ces essais, selon l’OMS. 

 
Article précédent

VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire

Article suivant

Contrebande: la pénétration des cigarettes de contrebande atteint 5,23% en 2019