Santé

Coronavirus: L’ONU alerte sur les trafics de masques et de produits médicaux

La pandémie du coronavirus a entraîné une augmentation du trafic de masques, de désinfectants et d’autres produits médicaux de mauvaise qualité ou contrefaits, susceptibles de mettre en danger leurs utilisateurs, a averti l’ONU.


Des groupes criminels organisés, exploitant les peurs et les incertitudes entourant le virus, se sont spécialisés dans le trafic de ces équipements en profitant de la hausse de la demande et de la pénurie d’approvisionnement, met en garde l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans un rapport.

L’ONUDC précise s’attendre à ce que les criminels se concentrent sur le trafic de vaccins contre le Covid-19, lorsque celui-ci sera mis au point.

« La santé et la vie sont menacées par des criminels exploitant la crise du Covid-19 pour profiter de l’anxiété du public et de la demande accrue d’équipements de protection individuelle et de médicaments », a déclaré la directrice générale de l’ONUDC, Ghada Waly, dans un communiqué.

Lire aussi |La confiance des ménages atteint son niveau le plus bas depuis 2008 (HCP)

« Les groupes transnationaux de criminalité organisée profitent des lacunes des réglementations nationales et de la surveillance pour diffuser des produits médicaux de qualité inférieure et contrefaits », ajoute-t-elle.

Une opération internationale coordonnée par Interpol entre 90 pays et ciblant les ventes illégales de médicaments et de produits médicaux en ligne a conduit en mars à 121 arrestations dans le monde et à la saisie de masques faciaux défectueux et de plus de 14 millions de dollars (12 millions d’euros).

Par rapport à une opération similaire menée en 2018, Interpol a relevé une augmentation d’environ 18% des saisies de médicaments antiviraux non autorisés et une augmentation de plus de 100% des saisies de chloroquine non autorisée, un traitement antipaludéen utilisé dans certains pays pour soigner les patients atteints de coronavirus.

Lire aussi |1 marocain sur 2 surfe sur le Web [Étude]

Avec AFP

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La RAM se prépare à l’ouverture des frontières

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Al Moukawil » de MFM Radio