Maritime

Ouverture partielle des frontières : le nombre des bateaux équipés de laboratoires passe à 7 [Vidéo]

La capacité de dépistage du coronavirus à bord des bateaux autorisés pour le transport des passagers en provenance de Sète et Gênes vient d’être augmentée.


Le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé le 14 juillet que deux navires du plan de flotte ont été équipés par des laboratoires d’analyses du virus Covid-19, selon les orientations des autorités sanitaires.

Ces deux navires ont quitté respectivement le port de Sète à destination de Nador le 15 juillet 2020 et le port de Gênes à destination de Tanger Med le 16 juillet, alors que les autres navires du plan de flotte seront équipés de laboratoires d’analyses dans les prochains jours en prenant en compte leurs accostages dans les ports marocains.

Abdelhafid Natek, ingénieur du laboratoire mobile Covid-19

Samedi 19 juillet, un autre bateau a été équipé d’un laboratoire d’analyses de la Covid-19 à Nador. Les membres de l’Institut National de la Santé feront de même pour quatre autres navires.

Lire aussi | Ouverture partielle des frontières : la croix et la bannière pour les candidats au retour

Pour rappel, des autorisations provisoires ont été accordées aux armateurs retenus qui s’engagent à donner plein effet aux dispositions du cahier des charges mis en place par le ministère, pour assurer un transport sûr et sécurisé et protéger la santé des passagers et des équipages.

 
Article précédent

Coronavirus : 221 nouveaux cas, 17.236 au total, dimanche 19 juillet à 18h

Article suivant

LaStartupFactory organise son Digital Demo Day