Société

Coronavirus : nouvelles mesures restrictives à Al Hoceima

 Les autorités provinciales de la préfecture d’Al Hoceima ont annoncé, vendredi, l’adoption d’une série de mesures restrictives pour endiguer la propagation de la pandémie du coronavirus. 


« Au vu de l’augmentation exponentielle du nombre de cas de contamination au Covid-19 dans la province d’Al Hoceima, et conformément aux recommandations qui ont sanctionné la réunion du comité de suivi, tenue ce vendredi, des mesures ont été prises pour faire face à la propagation de la pandémie, et ce à compter de dimanche prochain à 21h00 », indique un communiqué de la préfecture d’Al Hoceima.

Les mesures prises portent sur l’imposition d’autorisations exceptionnelles de déplacements de et vers le territoire de la préfecture de la province d’Al Hoceima, et la fermeture à 21h des locaux à usage commercial, professionnel et de service, ainsi que les restaurants et les cafés, en plus de l’interdiction d’utiliser la télévision au sein des cafés et restaurants.

Lire aussi|La DGSN lance une nouvelle génération des titres de séjour des étrangers résidant au Maroc

A cela s’ajoutent l’instauration d’un couvre-feu nocturne (de 21h à 06H), la fermeture des parcs et jardins publics, des marchés de proximité et des salles de sport couvertes, ainsi que l’interdiction des rassemblements publics, des fêtes, des cérémonies de mariage, des funérailles et des rassemblements familiaux tous types confondus, tout en incitant les établissements et institutions à privilégier le télétravail. Après avoir mis l’accent sur l’application stricte de la loi contre les contrevenants, les mesures de fermeture et de déplacement ne s’appliqueront pas aux hôpitaux publics, les cliniques privées et les pharmacies, et que les personnes qui y travaillent pourront se déplacer de et vers leurs lieux de travail, idem pour les éléments de la police, de la gendarmerie royale, des forces auxiliaires et de la protection civile, les agents de l’autorité locale et leurs auxiliaires.

Lire aussi| Sahara : le Conseil de sécurité renouvelle pour une année le mandat de la MINURSO

Toutes ces mesures resteront en vigueur jusqu’à l’amélioration de la situation épidémiologique au niveau du territoire de la province d’Al Hoceima.

Avec MAP

 
Article précédent

La DGSN lance une nouvelle génération des titres de séjour des étrangers résidant au Maroc

Article suivant

L’industrie parapharmaceutique : un nouveau filon de la politique marocaine d’import-substitution