Agriculture

Coronavirus/SIAM: lancement d’une plateforme virtuelle au profit des coopératives

Pour limiter l’impact économique de l’annulation du SIAM 2020 sur les coopératives, à cause du coronavirus, l’association du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) met en place une plateforme virtuelle destinée à la commercialisation de leurs produits.



Le conseil d’administration de l’association, réuni récemment sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a décidé de créer une plateforme virtuelle afin de permettre aux coopératives d’exposer et de commercialiser leurs produits du terroir. Cette plateforme, qui sera activée tout au long de la période prévue pour la tenue du salon, permettra à ces coopératives de commercialiser leurs produits via internet, comme cela a été le cas lors de toutes les éditions du salon, apprend-t-on.

Lire aussi: Coronavirus : Fermeture des établissements scolaires à compter de ce lundi


Dans ce cadre, les services concernés seront mobilisés afin d’accompagner ces coopératives au niveau de la logistique, la livraison des produits du terroir et de la communication. L’objectif étant de soulager les coopératives qui devaient participer au Salon. Soulignons que cette décision intervient après l’annulation de cet important événement annuel, considéré comme étant un rendez-vous incontournable pour l’agriculture nationale en général et pour les coopératives en particulier.

Par ailleurs , lors de cette réunion, le Conseil a, de même, approuvé à l’unanimité les rapports et les comptes de l’association, arrêtés à la date du 30 septembre 2019. A rappeler que la 15ème édition du SIAM, prévue du 14 au 19 avril prochain à Meknès, a été annulée, et ce dans le cadre des mesures de sécurité relatives à la prévention de l’épidémie (Covid-19) qui recommande l’annulation des grandes manifestations et rassemblements de masse.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le coronavirus bouscule les certitudes

Article suivant

Maroc : suspension des activités des établissements relevant du ministère de la Culture