Sûreté

Coronavirus : voici les caractéristiques de l’application utilisée par la police

L’application mobile dédiée au contrôle et au suivi des mouvements des citoyens pendant l’état d’urgence sanitaire est dotée de multiples caractéristiques techniques avancées, selon une source de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).


Parmi les plus importantes caractéristiques de cette application :

– Elle a été développée et programmée entièrement par une équipe composée d’ingénieurs et de techniciens de la DGSN, qui ont pris en compte aussi bien les critères sécuritaires que ceux de la sécurité sanitaire des citoyennes et citoyens.

– Elle constitue une référence au niveau des barrages de contrôle dans le milieu urbain afin d’identifier et de déterminer les déplacements exceptionnels des citoyens, dans le but de limiter les mouvements inutiles susceptibles de contribuer à la propagation du virus d’une région à l’autre.

– Cette application est utilisée exclusivement au niveau des barrages de contrôle, dans le but de contrôler les déplacements exceptionnels des citoyens au niveau de ces points et non leurs mouvements dans l’espace public. Le contrôle se base, en effet, uniquement sur le numéro de la carte nationale d’identité (CNI) sans fournir d’autres données d’identitaire.

– L’application, dont la généralisation ne nécessite aucun investissement financier, est téléchargée sur les téléphones mobiles des agents de la police.

– L’application de contrôle se base sur le numéro de la CNI sans permettre à l’agent de contrôle (fonctionnaire de la police) d’accéder aux informations personnelles du citoyen, sachant que les registres et le stockage des informations relatives à cette application se conforment aux critères rigoureuses de sécurité, adoptée par la DGSN dans ses bases de données.

– L’application ne pourra pas être utilisée hors des barrages de contrôle sécuritaire et ne pourra pas être téléchargé par une autre source que la Direction des systèmes d’information et de communication relevant de la DGSN.

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

– Les tests et les mises à jour relatifs à l’application ont été finalisés dans le cadre d’un essai effectué en premier lieu à Rabat, Salé et Témara, alors que les préparatifs se poursuivent pour généraliser l’application au niveau national.

– Cette application vise à encadrer et à réglementer les déplacements exceptionnels dans le but de lutter contre la propagation de la pandémie du Covid-19.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

DGSN : Plus de 53.413 personnes interpellées pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Article suivant

Coronavirus: Quelle relance économique après deux mois de confinement ?