Pandémie

Coronavirus : voici les métiers les plus à risque [Étude]

Certains métiers engendreraient plus de risque d’être contaminé par le coronavirus, selon une étude norvégienne relayée par Sciences et Avenir. Ce sont surtout des métiers impliquant d’avoir un contact social avec des clients, des patients ou des voyageurs.


Des chercheurs de l’Institut norvégien de santé publique ont étudié les taux de contamination dans plusieurs branches professionnelles afin d’établir si certaines faisaient courir plus de risque de contamination aux travailleurs. L’étude porte sur plus de 3,5 millions d’habitants en âge de travailler (de 20 à 70 ans, avec un âge moyen de 44 ans et un nombre égal d’hommes et de femmes). Les deux vagues de contaminations qu’a connues la Norvège ont été prises en compte, avec une séparation au 18 juillet 2020, date à laquelle les contaminations étaient à 0 depuis plusieurs semaines.

Lire aussi |Le fonds Seaf Morocco Growth Fund investit dans une start-up française

L’étude révèle qu’en Norvège, certains métiers ont été les plus touchés pendant la première vague (du 26 février et le 17 juillet 2020). Il s’agit des médecins, infirmiers, dentistes et des chauffeurs de bus ou de tramway. La deuxième vague (du 18 juillet au 3 novembre 2020) a quant à elle fait courir plus de risques à d’autres professions. Il s’agit des serveurs dans les bars et restaurants, des vendeurs de nourriture, du personnel de voyage et des conducteurs de transports et les chauffeurs de taxi.

Lire aussi |La Mauritanie allège l’obtention du visa aux entreprises membres de la CGEM

 
Article précédent

FCA Morocco : MotorVillage entame ses cycles de conférences

Article suivant

Aradei Capital : feu vert pour l’introduction en bourse