Pandémie

Coronavirus : voici les pays qui gèrent mieux la pandémie [classement]

Depuis l’apparition de la pandémie du coronavirus, chaque pays a mis en sa place sa stratégie de gestion. L’Institut Lowy de Sydney, un groupe de réflexion australien, vient de publier un classement de 98 pays qui permet de mieux comprendre l’efficacité de leur stratégie de gestion. Le Maroc occupe la 68ème place du classement.


C’est une étude qui a évalué près d’une centaine de pays sur leur gestion de la crise sanitaire durant une bonne partie de l’année 2020. En tête de peloton des pays ayant mieux géré la pandémie, on retrouve la Nouvelle-Zélande, classée numéro un pour son contrôle de la pandémie « grâce à une fermeture de ses frontières et à des mesures de confinement et de dépistage rapides et énergiques ». Le top 10 du classement est composé du Vietnam (2ème), Taiwan (3ème), Thaïlande (4ème), Chypre (5ème), Rwanda (6ème), Islande (7ème), Australie (8ème), Lettonie (9ème), et Sri Lanka (10ème). Le Rwanda, pays d’Afrique de l’Est est donc le seul pays africain figurant dans le Top10 sur un total de 98 pays. Le Maroc, quant à lui, occupe la 68ème place du classement, et se positionne, pour sa bonne gestion de la pandémie, devant les pays tels que la France (73ème), la Belgique (72ème), l’Espagne (78ème), ou encore  l’Afrique du Sud (82ème). Le dernier du classement est le Brésil pour sa mauvaise gestion. Il est du Mexique (97ème), de la Colombie (96ème), de l’Iran (95ème) et des Etats-Unis (94ème).

Lire aussi| Coronavirus : l’OMS entame son enquête à Wuhan

En Afrique subsaharienne, les pays comme le Nigéria (49ème), le Kenya (48ème), l’Ethiopie (46ème), le Ghana (41ème), le Sénégal (36ème) ou encore le Togo (15ème) font partie du Top 50 du classement. Force est de remarquer que la Chine (pays où la pandémie est apparue pour la première fois) n’a été incluse dans le classement. L’Institut Lowy de Sydney indique que ce choix a été fait en raison d’un manque de données publiées sur les tests. « Certains pays ont mieux géré la pandémie que d’autres, mais la plupart des pays ne se sont distingués les uns des autres qu’en fonction de leur sous-performance. Aucun type de pays n’est sorti gagnant à l’unanimité au cours de la période examinée. Certains facteurs structurels semblent être plus étroitement associés à des résultats positifs. Par exemple, les petits pays (dont la population est inférieure à 10 millions d’habitants) se sont révélés plus agiles que la majorité de leurs homologues plus importants pour gérer l’urgence sanitaire pendant la majeure partie de l’année 2020 », explique l’Institut Lowy de Sydney.

Lire aussi| Campagne de vaccination : S.M. le Roi donnera le coup d’envoi ce jeudi

Les auteurs du classement ont aussi remarqué que les outils visant a contenir la propagation du Covid-19 ont été communs à la plupart des pays (ordre de rester à la maison sous la forme d’un confinement strict, verrouillage ou encore fermeture des frontières).

 
Article précédent

Coronavirus : l’OMS entame son enquête à Wuhan

Article suivant

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, jeudi 28 janvier