Agro-Industrie

Cosumar arrête un projet de fusion avec Sucrafor

L’opérateur sucrier national, Cosumar a annoncé vendredi l’arrêt, par son Conseil d’Administration, réuni le 14 octobre dernier, du projet de fusion avec la Sucrerie Raffinerie de l’Oriental, Sucrafor. Ce projet de fusion qui consiste en l’absorption de Sucrafor (société absorbée) par Cosumar (société absorbante) est motivé notamment par la détention par Cosumar de près de 91% du capital de Sucrafor, la présence de liens en management et d’une complémentarité entre les activités des deux sociétés.


A cet effet, Cosumar aura la propriété et la jouissance des biens et droits de Sucrafor, y compris ceux qui auraient été omis, à compter du jour de la réalisation définitive de la fusion. Notons que l’actif net apporté par la société absorbée s’élève à plus de 225 millions de DH

Quant à l’apport de Sucrafor, il devrait en principe être rémunéré par l’attribution à ses actionnaires de 926.804 actions (en nombre arrondi) d’une valeur nominale de 10 DH chacune, à créer par Cosumar qui augmenterait en principe son capital social d’une somme de 9,2 millions de DH. Selon Cosumar, la fusion sera réalisée avec effet rétroactif au 1er janvier 2016 et entraînera la dissolution anticipée de la société Sucrafor.

 
Article précédent

Rachat de la SAMIR : Après le démenti d'Akwa, celui de l’ONHYM

Article suivant

Commerce et investissement Les challenges à relever !