Agriculture

Coup d’envoi de la campagne agricole 2015-2016


Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a donné à Kénitra, hier lundi 19 octobre, le coup d’envoi, au niveau national, de la campagne agricole 2015-2016.

Le lancement de la campagne agricole 2015-2016 est une occasion pour renouveler l’engagement de poursuivre la réforme et la modernisation du secteur agricole, d’accélérer le rythme de la mise en œuvre du Plan Maroc Vert (PMV) et d’augmenter sa contribution au développement économique et social. C’est ce qu’a déclaré dans une allocution de circonstance, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Le PMV a marqué le domaine agricole dans la perspective de développer le monde rural, soutenir les consommateurs marocains et servir l’économie nationale, a souligné le ministre, relevant que les efforts de l’ensemble des intervenants dans ce secteur convergeront, durant la période 2015-2020, vers la réalisation d’un nouveau niveau de développement du secteur agricole, ce qui nécessite une forte impulsion et davantage de soutien à tous les acteurs, à même de réaliser la sécurité alimentaire du Royaume, renforcer la grande réputation dont jouit l’agriculture nationale à tous les niveaux et garantir son rayonnement international.

La campagne agricole précédente a été marquée, rappelons-le, par l’importance et la régularité des précipitations qu’a connues le Maroc, ce qui a permis de réaliser des résultats records dans le domaine de la production des céréales dans divers régions, a souligné M. Akhannouch, notant que le taux des précipitations enregistrées jusqu’à 30 août dernier, au niveau national, a atteint 400 millimètres, soit une hausse de 4% par rapport à une année normale et une augmentation de 43% par rapport à la même période de l’année précédente. Ceci a contribué à l’amélioration du taux de remplissage des barrages d’irrigation pour se situer à hauteur de 71%, contre 55% au cours de la même période de l’année précédente.

 
Article précédent

L’UIR décroche une belle récompense internationale

Article suivant

Hydrocarbures: Distributeurs et importateurs face à leurs responsabilités