Sport

Coupe Mohammed VI : la Remontada historique du Raja

Le match retour des huitièmes de finale de la Coupe Mohammed VI  a rendu son verdict. Le Raja de Casablanca casse toutes les barrières et valide son billet en s’imposant face au Wydad sur la pelouse du stade Mohammed V.


Tout n’a pas été parfait. Les grosses occasions manquées ont été nombreuses. Et, juste en début du match, l’arbitre siffle un penalty pour les diables rouges à la 12ème minute, transformé par Mohammed Nahiri. Mais les Aigles Verts égalisent à la 49ème minute par le biais d’un penalty signé Mouhcine Moutouali.

Sous l’incroyable pression des deux côtés, une tête d’Aymane El Hassouni vient rassurer les supporters des rouges. Le Wydad monte d’un ton, l’attaquant Ayoub El Kaabi profite de la déconcentration des défenseurs rajaouis sur un tir écrasé placé au filet d’Anas Zniti à la 58ème minute.

Badie Aouk offre le quatrième but au Wydad (4-1, 72e). Juste après, à la 75ème minute, Hamid Ahdad tacle et marque le deuxième but du Raja. Et ce n’est pas fini, la Remondata arrive! L’arbitre siffle le deuxième penalty pour le Raja, marqué par Mouhcine Moutouali à la 89ème minute. Quatre minutes après, l’attaquant Ben Malongo valide la qualification des verts par une frappe de tête à la 93ème minute, dans les arrêts de jeu offrant ainsi une belle qualification au Raja.

Le Raja est qualifié ! Au suivant…

L’autre club marocain en lice dans cette compétition, l’Olympique de Safi est allé chercher la qualification au coeur du stade de Radès pour les quarts de finale en battant l’Espérance sportive de Tunis lors du match disputé samedi comptant pour les huitièmes de final retour. L’OCS s’est imposé par 4 buts à 2. Un exploit historique pour la formation safiote.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La Map : histoire d’une évolution

Article suivant

La fin du dogme néo-libéral