Pandémie

Couvre-feu nocturne. Le pass vaccinal n’est valable que de 4h30 à 23 heures

Depuis l’entrée en vigueur le 23 juillet dernier de la reconduction des mesures de restriction, dans le but de freiner l’augmentation des cas de contamination au coronavirus, certaines personnes ont du mal à faire la part des choses concernant l’utilité de leur pass vaccinal dans le cadre de leurs déplacements nocturnes. Voici ce qu’il faut savoir.


Afin de limiter l’augmentation considérable des cas de contamination au coronavirus observée depuis plusieurs semaines, les autorités ont décidé de durcir les mesures de  restriction. Ainsi, depuis le 23 juillet, un certain nombre de restrictions sont entrées en vigueur. Sauf que de nombreux Marocains s’y perdent toujours notamment en ce qui concerne les déplacements nocturnes et l’usage du pass vaccinal.

Lire aussi | Maroc. Les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu’à 20 heures

Il importe de noter que le pass vaccinal est valable uniquement entre 4h30 et 23h pour les déplacements entre villes et autres. Car, le communiqué du gouvernement stipule que « les déplacements nocturnes au niveau national sont interdits de 23h00 à 04h30 du matin, sauf pour les personnes exerçant dans les secteurs et activités vitaux et essentiels et celles représentant des cas médicaux urgents ». Cela veut donc dire que vaccinés ou pas,  tous les citoyens, à l’exception de ceux exerçant dans les secteurs précisés dans le communiqué gouvernemental, sont soumis à l’interdiction des déplacements nocturnes à partir de 23 heures. Pour rappel, les autres mesures entrées en vigueur depuis le 23 juillet sont :

-Le contrôle des déplacements inter-villes autorisés désormais sur présentation du passeport vaccinal ou d’une autorisation administrative de déplacement délivrée par les autorités territoriales compétentes,

-L’interdiction des fêtes et cérémonies de mariage et des obsèques. Les cérémonies d’enterrement seront limitées à 10 personnes maximum.

Ne pas engager plus de 50% de la capacité maximale des transports en commun et des piscines publiques

Limiter l’accès aux cafés et restaurants à la limite de 50% de leur capacité d’accueil

Interdire les rassemblements de plus de 50 personnes, avec l’obligation de se procurer une autorisation officielle en cas de dépassement de cette limite.

Lire aussi | Vaccins anti-covid-19. Les Etats-Unis font don au Maroc de plus de 300 000 vaccins Johnson & Johnson

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc. 4.110 nouveaux cas, 579272 au total ce dimanche 25 juillet 2021 à 16 heures

Article suivant

Voitures électriques. Daimler totalement prêt en 2030