Pandémie

Covid-19 : La Chine teste un vaccin sur une centaine de volontaires

A l’origine, épicentre du Coronavirus, la Chine est parvenue au bout de trois mois à en contenir la propagation et poursuit la recherche d’un vaccin.


La Chine a entamé son premier essai clinique sur 108 volontaires, âgés de 18 à 60 ans, pour tester un vaccin contre le nouveau Coronavirus, a rapporté lundi le quotidien anglophone Global Times.

Tous originaires de la ville de Wuhan, où le Covid-19 a fait son apparition en décembre avant de se propager à l’étranger, ces volontaires ont reçu vendredi les premières injections. Les autorités sanitaires du pays ont donné le feu vert à des expérimentations sur l’homme le 17 mars, jour où leurs homologues américains annonçaient le premier test d’un vaccin contre le Covid-19 à Seattle sur 45 adultes volontaires.

Les volontaires chinois, répartis en trois groupes, seront suivis pendant une période de six mois. Il n’existe actuellement aucun vaccin ou traitement agréé contre le virus, qui a tué à ce jour plus de 14.000 personnes dans le monde.

Depuis une semaine, la Chine ne compte plus aucun cas de contamination locale. Aujourd’hui, le pays annonce zéro cas de contamination locale et 39 cas importés.

(Avec MAP)

 
Article précédent

Le milieu des affaires se mobilise contre le Covid-19

Article suivant

Coronavirus : un médecin poursuivi en justice à Tétouan