Pandémie

Covid-19. La France intègre le Maroc sur sa liste rouge

Le Maroc, au même titre que l’Algérie, rejoindra ce samedi 21 août la Tunisie parmi les pays placés sur liste rouge par la France. En effet, le Royaume intègre la liste des pays «où le virus circule de façon assez active avec des variants préoccupants», selon l’arrêté identifiant les zones de circulation de l’infection du virus SARS-CoV-2.


Concrètement, et dès lors que cette décision entrera en vigueur, les personnes non vaccinées en provenance du Maroc ne pourront plus accéder au territoire français, sauf pour «motif impérieux». Ils devront se soumettre à un test antigénique lors de leur arrivée en France, ainsi qu’à un isolement obligatoire et contrôlé d’une dizaine de jours.

Lire aussi | Vaccination. Vrai ou Fake

Les arrivants vaccinés devront quant à eux prouver leur statut vaccinal. Rappelons que depuis le 9 juin et dans le cadre de sa stratégie de réouverture des frontières, la France classe les pays d’arrivée en trois catégories selon la gravité de la situation sanitaire, assortissant les arrivées de mesures plus ou moins contraignantes. Le Maroc était jusqu’ici placé sur liste orange par la France, considéré comme un territoire «où la circulation du virus existe encore, mais demeure maîtrisée et où il n’y a pas de variant préoccupant».

Lire aussi | Autotests Covid. La cupidité, ce mal profond qui menace la «santé sociale»

A noter que le nombre de primo-vaccinés a atteint mercredi 16.961.675, alors que celui des personnes complètement vaccinées (1ère et 2ème doses) s’est élevé à 12.341.745, selon le bulletin quotidien du ministère marocain de la Santé faisant le suivi de la situation du Covid-19.

 
Article précédent

La 1ère Rencontre des Entrepreneurs Francophones prévue les 24 et 25 août à Paris

Article suivant

Microcrédit. Le Maroc, deuxième marché dans le monde arabe