Covid-19

COVID-19 : Le Maroc désormais dans la liste orange de la France

Le Journal officiel de la République française a publié vendredi 8 octobre un arrêté modifiant l’arrêté du 7 juin 2021 identifiant les zones de circulation de l’infection du virus SARS-CoV-2.


Pour rappel, dans l’arrêté du 7 juin 2021, le Maroc avait été classé dans la zone rouge, « caractérisée par une circulation particulièrement active de l’épidémie de Covid-19 ou par la propagation de certains variants du SARS-CoV-2 présentant un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire ». L’arrêté du 8 octobre 2021 vient retirer le Maroc de cette liste (avec quatre autres pays : l’Afrique du Sud, l’Algérie, la Colombie, la Tunisie).

Bonne nouvelle? Quelles sont les conditions d’entrée doéranavant?

Les nouvelles conditions de circulation pour entrer en France à partir du Maroc, ou pour quitter la France vers le Maroc, sont donc celles qui concernent les pays de la zone orange. En d’autres termes, pour entrer en France en provenance du Maroc plusieurs scénarios existent.

Lire aussi |Coronavirus. Le Royaume-Uni ne reconnaît plus les vaccins anti-covid administrés en Afrique

Tout d’abord, si vous êtes vacciné, l’entrée sur le territoire métropolitain ne fait l’objet d’aucune restriction. Si vous n’êtes pas vacciné, vous devez produire un motif impérieux pour rentrer sur le territoire métropolitain. La liste indicative des motifs impérieux figure sur l’attestation d’entrée sur le territoire métropolitain.

Si vous êtes donc vacciné, il suffit de présenter un justificatif du statut vaccinal et une déclaration sur l’honneur attestant d’une absence de symptômes d’infection au Covid-19 et/ou de contact avec un cas confirmé de Covid-19.

Si vous n’êtes pas vacciné, vous devez présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière un test PCR négatif qui date de moins de 72 heures avant le départ ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures avant le départ. Les enfants de moins de douze ans sont dispensés de test.

Lire aussi | Covid-19. L’administration de la troisième dose du vaccin débute lundi 4 octobre au Maroc

Selon votre pays de provenance, vous serez susceptible de faire l’objet d’un dépistage à l’arrivée pour lequel il vous est demandé, afin de faciliter les démarches administratives, il est nécessaire de renseigner le formulaire disponible à l’adresse suivante : https://passager.serveureos.org.

Cependant, n’oubliez pas de vérifier les conditions de sortie du Maroc. Et, en cas de circulation dans le sens inverse (France>Maroc), n’oubliez pas de vérifier les conditions de sortie de France ainsi que les conditions d’entrée au Maroc.

Pour être donc plus précis, les pays se retrouvant dans la liste des pays orange en France incluent des pays dans lesquelles la situation est assez stable et « dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants ».

Lire aussi |France : voici les conditions d’entrée et de sortie depuis le Maroc

Les personnes se trouvant actuellement au Maroc peuvent donc se rendre en France si elles sont vaccinées, mais elles se doivent de fournir un test PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures. Toutefois, les personnes non vaccinées ne peuvent se rendre en France que pour des motifs impérieux, et, de surcroît, s’engageront néanmoins à respecter un auto-isolement de 7 jours.

A titre d’exemple, cela s’applique pour les ressortissants français au Maroc, les ressortissants de l’Union européenne au Maroc, pour les marocains ou autres personnes issues de pays tiers titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour, des professionnels de santé ou de recherche et des étudiants. Si vous n’êtes pas vaccinés, vous devez également présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant le départ ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures avant le départ

D’un autre côté, pour se rendre au Maroc, les voyageurs devront respecter les mesures en vigueur dans le pays de provenance mais également les conditions d’entrée au Maroc. Pour rappel, la France figure dans la liste B des pays à risque élevé.

Pour rappel, les autorités françaises avaient indiqué que pour les personnes vaccinées avec des doses de Sinopharm, une troisième dose de Pfizer ou Moderna leur permettrait de voyager en France sous conditions.

 
Article précédent

Le programme du nouveau gouvernement présenté Mardi 12 Octobre au parlement

Article suivant

L'aéroport de Marrakech-Menara dans le top 10 des meilleurs aéroports du monde en 2021