Santé

Covid-19 : les pharmaciens se mobilisent pour pallier les ruptures de médicaments

Afin de pallier les ruptures de médicaments observées de par et d’autre dans cette période de crise sanitaire, le Conseil national de l’ordre des pharmaciens vient d’envoyer une lettre au ministre de la Santé demandant de permettre aux pharmaciens de pouvoir substituer tout médicament en rupture par son équivalent.


Face aux perturbations engendrées la rupture de médicaments surtout dans cette période de crise sanitaire, les pharmaciens se mobilisent pour trouver des solutions. Pour ce faire, le Conseil national de l’ordre des pharmaciens a envoyé une lettre au ministre de la Santé le 26 août 2020, pour demander l’autorisation de pouvoir substituer tout médicament en rupture par son équivalent.

Lire aussi|Maroc Numeric Fund poursuit ses cessions de start-up

« Suite aux perturbations liées au Covid-19, nous assistons à des ruptures de médicaments qui risquent de s’aggraver », écrit le Conseil national de l’ordre des pharmaciens, ajoutant que certains prescripteurs ont déjà commencé à demander aux pharmaciens d’officine de substituer des médicaments par leurs équivalents.

Lire aussi|Rentrée scolaire au Maroc : lettre d’une psychopédagogue française à M. le ministre de l’Education Nationale

« C’est dans ce sens et à titre exceptionnel que je vous prie de bien vouloir établir une circulaire permettant aux pharmaciens d’officine de substituer tout médicament en rupture par son équivalent pour limiter les risques engendrés par ces ruptures », précise, dans cette lettre, Hamza Guedira, président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens, rappelant qu’afin de faire face à la pandémie du Covid-19, SM le Roi insiste systématiquement pour la prise en charge de manière égale des citoyens marocains et ce dans les meilleures conditions.

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Al Moukawil » de MFM Radio