Pandémie

Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner

Accident vasculaire cérébral, diabète, cancers, asthme sévère, hypertension artérielle sévère…, les personnes atteintes de maladies chroniques peuvent se faire vacciner. Comment la vaccination de ces personnes les plus vulnérables se déroule-t-elle ? Le parcours.


Les personnes porteuses de maladies chroniques (y compris des maladies malignes) peuvent se faire vacciner contre la covid-19. S’il est assez facile d’identifier les personnes âgées de 60 ans et plus (actuellement éligibles à la vaccination), il est moins évident de savoir qui est considéré « porteuses de maladies chroniques ».

Qui est concerné ?

Les personnes atteintes des maladies chroniques doivent bénéficiaire de régimes de couverture médicale obligatoire (CNOPS, CNSS) et du RAMED, pour se faire vacciner. Dans le détail, il s’agit des personnes atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie, des personnes atteintes de maladies rénales chroniques sévères (dont les patients dialysés) …

Lire aussi| The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d’avocats marocains

Selon l’Enquête Nationale sur la Population et la Santé Familiale (ENPSF-2018) réalisée par la Direction de la Planification et des Ressources Financières du Ministère de la Santé, 21 % de la population marocaine est atteinte au moins d’une maladie chronique, et que les femmes sont les plus touchées avec 24,9% contre 17,1% pour les hommes. « Les maladies chroniques dont les plus fréquentes sont les maladies cardio-vasculaires, le diabète, les cancers et les affections respiratoires chroniques, des troubles psychologiques et psychiatriques et des maladies émergentes et ré-émergentes, notamment les urgences de santé publique de portée internationale », indique l’étude.

Comment prendre rendez-vous ?

Il faut au préalable être reconnu comme porteur de maladie chronique. Lebénéficiaire de régimes de couverture médicale obligatoire (CNOPS, CNSS) doit déposer, à sa Caisse, une demande d’ouverture de droits « affection de longue durée (ALD) » ou « affection lourde et couteuse (ALC) » disponible auprès de la CNSS /CNOPS ou des professionnels de santé dument rempli, cacheté et signé par le médecin traitant avec un pli confidentiel établi par le médecin traitant contenant les éléments les pièces justificatives (examens nécessaires-radiologies, biologies-, une photocopie de la carte d’immatriculation de l’assuré auquel est rattaché le bénéficiaire, une photocopie de la carte d’identité nationale du bénéficiaire s’il est âgé de plus de 18 ans).

Une fois la demande acceptée, la personne atteinte de maladie chronique pourra envoyer un SMS au numéro gratuit 1717 ou en consultant le site liqahcorona.ma pour connaître la date de son rendez-vous et son lieu de vaccination.

Lire aussi| Industrie pharmaceutique : bientôt un institut dédié à la formation professionnelle

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission «Décryptage» de radio MFM

Article suivant

Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers