Pandémie

Covid-19. Les États-Unis classe le Maroc comme pays à risque élevé pour les voyageurs

Suite à une inquiétante résurgence des infections au Covid-19, les États-Unis ont ajouté le Maroc à leur liste de risque élevé de niveau 3.


L’autorité sanitaire centrale des États-Unis, les «Centers for Disease Control and Prevention (CDC)», a modifié sa page d’évaluation des risques pour le Maroc, le faisant passer du niveau 2 de la liste des risques «modérés» au niveau 3. Le CDC avertit qu’en raison de la situation actuelle au Maroc, tous les voyageurs peuvent être exposés au risque de contracter et de propager les variants du Covid-19.

Lire aussi | Variant Delta. Ces dernières données permettant de mieux cerner la dangerosité du virus

Les voyageurs doivent s’assurer qu’ils «sont entièrement vaccinés avant de se rendre au Maroc», a déclaré le CDC, ajoutant que «les voyageurs non vaccinés doivent éviter tout voyage non essentiel» au Maroc. Cette décision vient à la suite d’une situation épidémiologique de plus en plus préoccupante, tant au Maroc que dans le reste du monde. Ces dernières semaines, les taux d’infection au Covid-19au Maroc ont atteint un niveau sans précédent. Le pays a enregistré un nombre record de cas quotidiens le 28 juillet, avec 9 428 infections au Covid-19au cours des 24 heures précédentes.

Lire aussi | Évolution du coronavirus au Maroc. 8 760 nouveaux cas, 642 683 au total, mardi 3 août 2021 à 16 heures

Hier, 8 760 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été confirmés au Maroc durant les dernières 24 h, portant le nombre total de cas de contamination à 642 683. Le même jour, le CDC a ajouté 13 pays à sa liste de niveau 3 et 16 autres pays, dont la Grèce, à sa liste de niveau 4 à risque «très élevé».

 
Article précédent

Variant Delta. Ces dernières données permettant de mieux cerner la dangerosité du virus

Article suivant

OMPIC. Un bilan 2020 positif et une feuille de route bien affûtée