Pandémie

Covid-19. Testé positif après la première dose de vaccin, que faire?

La vaccination bat son plein dans le Royaume, totalisant au samedi 14 août 16.240.404 primo-vaccinés et 11.389.655 personnes complètement vaccinées. Un rythme qui devrait aller crescendo sachant que le processus vaccinal s’adressera sous peu à une nouvelle tranche d’âge, à savoir les 12 et 17 ans.


Si la vaccination constitue le seul rempart efficace connu pour prévenir les formes graves de la maladie et lutter contre la transmission virale, il peut arriver que des personnes ayant reçu la première dose puissent présenter par la suite les symptômes du covid. Justement que faut-il faire dans pareil cas de figure ?

Vous avez reçu votre première dose de vaccin et vous avez contracté peu de temps après la Covid-19. Faut-il prendre la seconde dose ? Selon le Docteur Said Afif, membre du Comité scientifique de la vaccination anti-Covid, deux cas de figure peuvent se présenter.

Lire aussi | Maroc. Ces numéros que vous devez avoir en cas d’urgence

Les patients n’ayant que des symptômes très légers et pouvant être rétablis rapidement (en quelques jours) peuvent, après un test PCR négatif, prendre leur seconde dose au minimum un mois après.

En revanche, les patients qui affichent des symptômes plus graves après le début de l’infection (respiration difficile, poumons enflammés, soins intensifs, réanimation…), doivent impérativement attendre trois mois au minimum. Après un test PCR négatif, ils pourront refaire totalement le processus vaccinal, c’est-à-dire prendre les deux doses.

Comme dit le dicton, deux précautions valent mieux qu’une. Il est en effet toujours bon d’avoir les numéros d’urgence sous la main, dont le 141, celui de Allo SAMU, un numéro dédié spécialement aux patients présentant des symptômes respiratoires, de la fièvre et de la toux.

Lire aussi | Maroc. La vaccination étendue aux 12-17 ans ces jours prochains

A noter que le site liqahcorona.ma, le portail de la campagne de vaccination contre le coronavirus, regorge d’informations en tout genre sur le vaccin, mais également sur le processus de vaccination.

 
Article précédent

PLF 2022. Note de cadrage : entre changement et continuité

Article suivant

Passeport vaccinal. Un précieux sésame qui devrait alimenter les débats au sein de l’entreprise