Aérien

Crash d’Ethiopian Airlines : la flotte clouée au sol

Suite à ce tragique accident aérien, la compagnie nationale «Ethiopian Airlines» a décidé d’immobiliser toute sa flotte Boeing 737 MAX au lendemain du crash de l’avion assurant la liaison Addis-Abeba – Nairobi ayant fait 157 morts.


«Bien que nous ne sachions pas encore la cause de l’accident, nous avons pris cette décision par mesure de sécurité», a indiqué la compagnie dans un communiqué relayé par l’agence de presse ENA.

Lire aussi Crash d’Ethiopian Airlines : deux Marocains parmi les victimes

Le crash du Boeing 737 MAX d’Ethiopian Airlines qui effectuait la liaison Addis Abeba-Nairobi a fait 157 morts.

L’avion, réceptionné il y a juste quatre mois, effectuait un vol régulier à destination de Nairobi et s’est écrasé 06 minutes après son décollage de l’aéroport d’Addis-Abeba près de Bishoftu à 60 km de la capitale.

Le crash du Boeing d’Ethiopian Airlines est le deuxième en six mois après celui du même appareil de la compagnie Lion Air en Indonésie qui avait fait 189 victimes, rappelle la compagnie.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Crash d’Ethiopian Airlines : la RAM immobilise son B 737-800 MAX

Article suivant

Saham Assurances prend 24% du capital du Parc éolien Khalladi