Aérien

Crash d’Ethiopian Airlines : la RAM immobilise son B 737-800 MAX

La compagnie aérienne nationale a pris les devants après le crash mortel dimanche 10 mars 2019 d’un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie Ethiopian Airlines.


Royal Air Maroc (RAM), a décidé d’immobiliser son Boeing 737-800 MAX, selon une source proche de la compagnie. Depuis janvier dernier, RAM est entrée en possession de deux Boeing 737 MAX 8. Si l’un n’est pas encore entré en exploitation (en attente de l’agrément de l’aviation civile européenne), le deuxième appareil, quant à lui, est en service depuis le 1er janvier 2019. Ce dernier qui a relié Barcelone à Casablanca, le dimanche 10 mars 2019, effectuait par là son dernier vol en attendant que la compagnie étudie la situation. Pour l’heure, l’appareil a été envoyé en maintenance.

Pour rappel, le crash de l’avion d’Ethiopian Airlines qui assurait la liaison entre Addis-Abeba et Nairobi a fait 157 morts, dont deux Marocains. En octobre, un autre Boeing 737 MAX 8, de la compagnie Lion Air, s’est écrasé en mer de Java, faisant 189 morts. La cause de l’accident, survenu peu après le décollage de Djakarta, la capitale de l’Indonésie, n’a pas encore été déterminée avec certitude.

Il faut dire que c’est suite à ces deux accidents impliquant des appareils Boeing 737-8 livrés récemment et qui ont eu lieu pendant la phase de décollage, que RAM a suspendu ses vols sur B 737-800 MAX. Selon notre source, RAM fait toujours confiance à l’avionneur américain Boeing, mais la sécurité des passagers passe avant tout.

D’autres compagnies emboîteront certainement le pas à la RAM, comme c’est le cas pour la Chine qui vient d’ordonner à ses compagnies aériennes de suspendre tous les vols opérés en Boeing 737 MAX, ou encore de Cayman Airways.

Rappelons que la Compagnie aérienne Ethiopian Airlines a cloué au sol tous ses appareils jusqu’à nouvel ordre.

 

 

 

 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La 6ème édition du "Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance" les 3 et 4 avril

Article suivant

Crash d'Ethiopian Airlines : la flotte clouée au sol