Monde

Crash en Iran: l’armée reconnait avoir touché l’avion « par erreur »

Trois jours après le crash d’un Boeing 737 peu après son décollage à Téhéran, l’armée iranienne a reconnu samedi que l’avion avait été touché « par erreur » par un missile.


Après avoir démenti des accusations dans ce sens dans un premier temps, l’état-major iranien a finalement reconnu dans un communiqué qu’une “erreur humaine” était à l’origine du crash qui a causé la mort de 176 personnes.

L’appareil, dans lequel 176 personnes ont été tuées, a été pris pour un « avion hostile » et a été « touché » alors que les menaces ennemies étaient au plus haut niveau, indique un communiqué publié par l’agence officielle Irna.

Lire aussi : Crash de l’avion ukrainien : Trudeau accuse l’Iran

Le Boeing affrété par la compagnie ukrainienne avait été pris pour “un avion hostile”, alors que l’Iran avait justement répliqué à l’assassinat du général Soleimani en frappant des installations américaines en Irak quelques heures plus tôt.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Djavad Zarif a présenté les “excuses” de son pays pour un “désastre”, conséquence de l’“aventurisme américain”.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Ligue des Champions de la CAF : Le Raja tenu en échec par la JS Kabylie

Article suivant

Tunisie : le gouvernement n’obtient pas le vote de confiance du parlement